Les hautes instances du judaïsme mondial et des représentants du Vatican se rencontrent à Paris

Près de soixante-dix personnes, venues de tous les pays du monde, sont attendues au Collège des Bernardins, à Paris, du 27 février au 2 mars 2011, pour participer à la rencontre entre l’International Jewish Committee for Interreligious Consultation (IJCIC) et la Commission pour les relations religieuses avec le judaïsme du Saint-Siège. L’évènement bilatéral, co-organisé par les instances juives et celles du Saint-Siège, se double cette année de la célébration du quarantième anniversaire de la naissance, en France, du Comité de Liaison Catholique-Juif International (ILC).

Le Comité de Liaison Catholique-Juif International (ILC) a été fondé à Paris par le Père Bernard Dupuy, o.p., à la suite de la déclaration conciliaire « Nostra Aetate » sur les relations de l’Église avec les religions non-chrétiennes (28 octobre 1965).

L’IJCIC, présidé par le rabbin new-yorkais Richard Marker, fédère les représentants des organisations nationales et internationales juives, du grand rabbinat d’Israël, ainsi que de l’ambassade israélienne auprès du Saint-Siège. Les rencontres d’IJCIC ont lieu tous les deux ans. Les dernières se sont déroulées en 2008 à Budapest (Hongrie), en 2006 au Cap (Afrique du Sud), ou encore en 2004 à Buenos Aires (Argentine).

Les rencontres d’IJCIC alternent entre des temps de séances plénières et des ateliers. « Souvent les questions sensibles liées au Moyen-Orient ou au rapport à l’Islam interfèrent dans les discussions. », indique le Père Patrick Desbois, directeur du Service national pour les relations avec le judaïsme.

Le Père Desbois souligne : « D’une certaine façon, c’est une reconnaissance des efforts de dialogue avec les juifs en France. Nombre d’évêques en France ont des relations simples et régulières avec les instances juives de leurs diocèses. Je pense par exemple à la présence et à la prise de parole de l’archevêque de Tours, Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, au repas du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) à Tours, à celle de l’archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin, à Lyon. Nous vivons cet anniversaire comme des retrouvailles après tant d’années de méfiance… avec une certaine joie ! Malgré tous les pogroms, la Shoah, l’antisémitisme, un lien de confiance se tisse ».

Parmi les représentants catholiques participeront : Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, qui ouvrira la rencontre d’IJCIC, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, archevêque de Tours, Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, Mgr Francis Deniau, évêque de Nevers, Mgr Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris. Sa Béatitude Fouad Twal, Patriarche latin de Jérusalem ainsi que le Custode de Terre Sainte, Pierbattista Pizzaballa sont attendus. Plusieurs cardinaux feront le déplacement de Rome : cardinal Kurt Koch (Commission pour les relations religieuses avec le judaïsme), cardinal Jean-Louis Tauran (Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux) et cardinal Peter Turkson (Conseil pontifical « Justice et Paix »).

Parmi les représentants juifs, le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim, le président du CRIF, Richard Prasquier, le Président du Consistoire centre, Joël Mergui, le Rabbin Philippe Haddad, le Rabbin Moshé Lewin, Armand Abeccassis, philosophe, Gérard Israël, président de la commission CRIF des relations avec les Églises et le monde chrétien seront présents..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.