2 commentaires concernant l'article “Le despote franc-maçon Georges Frêche est mort”

  1. juste une précision sur votre dossier qui me semble un peu (mais vous n’ètes pas les seuls!!) court! dans l’affaire des « sous hommes » il faut savoir que Georges Freche ne s’adressait qu’à une famille en particulier. Des Harkies qu’il avait logés, à qui il avait fourni des emplois et qui ce jour là venait de le trahir! si ces propos ne sont pas digne d’un politique, et encore!! ils sont l’espression d’un homme qui est trahi par cela même qu’il fût le seul à aider. La politique est trop souvent résumée par de petites phrases sorties de leur contexte! dommage, l’honneteté serait de tout dire…………nous aurions moins de langue de bois de la part de ces politiques!!

  2. Je suis d’accord avec Perroud. Sur les harkies il les traitent de « sous-homme » car ils ont rejoint en parti le candidat UMP. L’UMP (sous un autre nom à l’époque) qui les a laissé crever.

    Fréche n’était ni racisme ni rien, mais un parfait franc-mac ultra-sioniste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.