Laurent Wauquiez a accepté l’appel du muezzin amplifié, depuis la mosquée salafiste du Puy-en-Velay

la mosquée du Puy-en-Velay est équipée de haut-parleur afin d'amplifier l'appel à la prière.
« On a installé des hauts-parleurs, les voisins ne se sont pas plaints de ce côté là ». (Document Public Sénat).

Lu chez islamisation.fr :

« Laurent Wauquiez, maire du Puy-en-Velay [en 2015 – NDCI], était lors de cette émission de Public Sénat du 30 mai 2011, ministre chargé des Affaires européennes. Le journaliste de Public Sénat interroge l’imam salafiste de sa ville qui se félicite que le voisinage tolère l’appel à la prière du matin (adhan), amplifié par des enceintes visibles sur le mur de la mosquée arrhama, une des deux que compte la ville.

Le maire sarkozyste ne voit rien à redire, au contraire « ici c’est le bon exemple, je veux que la communauté musulmane ai sa place  dans la ville » et ajoute : « j’ai vécu en Egypte (…) l’Islam n’est pas une religion qui est intégriste. Comme dans tout groupe vous avez des gens qui sont extrémistes et qui cherchent à détourner les choses. Mais l’islam est parfaitement conciliable avec la république française » (minute 13)

La mosquée en question a pour référence les pires « savants » officiels de l’Arabie Saoudite, Al-Fawzan et Ibn Utheymine :

Capture d’écran 2015-11-23 à 11.57.44Copie d’écran du 23 novembre 2015.

L’islamologue suisse Sami Aldeeb Abu Salieh (site), un des meilleurs spécialistes de l’islam, nous a apporté les précisions suivantes :

« Le cheikh saoudien Saleh Fawzan, membre du Comité permanent des avis religieux (ifta’) et membre du Conseil des Oulémas en Arabie Saoudite, dit:  « L’islam n’interdit pas de prendre les femmes comme captives, et celui qui appelle à interdire l’enlèvement des femmes est un ignorant et un athée. Il a ajouté dans un court Tweet de son compte Twitter: Cette norme découle du Coran, et on ne peut l’abroger tant que dure le jihad pour Allah. Il poursuit: « Voilà le jugement de Dieu, qui ne fait de faveur à personne et ne ménage personne. Si l’esclavage était interdit, l’Islam l’aurait clairement énoncé comme il l’a fait avec l’usure et l’adultère. L’Islam est fort et ne ménage personne » »

Rachid Hudeyfa lui veut interdire la musique
Abou Hudeyfa lui veut interdire la musique. Copie d’écran 23.11.2015

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :