Détournement des innocents

Nous signalions dans un précédent article la campagne de diffusion du « baiser de la lune », film de propagande homosexuel à destination de nos enfants scolarisés en primaire. Certains particuliers sont parfois capables d’imposer pire encore à leurs propres enfants

Le salon Eropolis, véritable antre de la pornographie, fut présenté à Bordeaux fin janvier sous couvert de « salon de l’érotisme ». Au programme, rencontre avec des « stars du X » (sic) et possibilité d’assister au tournage de films pornographiques.

Quel rapport avec l’enfance? Tout simplement le fait que certains couples s’y sont rendus avec leur progéniture, parfois âgée de trois à quatre ans…

On rappellera que les dernières études en criminologie ont établi qu’une majorité des violeurs ont visionné un film pornographique dans les heures qui ont précédé leur crime.

Source

1 commentaire concernant l'article “Détournement des innocents”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.