Des satanistes au Vatican

Dans son livre Confessions, mémoires de l’exorciste officiel du Vatican (commandable ici), le père Gabriele Amorth consacre un chapitre entier au sujet « des satanistes au Vatican » (p. 257) où il répond à des questions (en italiques). Extraits:
 
« Vous dites que certaines sectes sont peu dangereuses, mais que d’autres sont beaucoup plus redoutables…
En effet certaines doivent être prises très au sérieux. Et malheureusement elles sont partout. Même au Vatican, on trouve des membres de sectes sataniques.
 
Mais de qui s’agit-il? De prêtres ou de simples laïcs ?
Il s’agit de prêtres, d’évêques et mêmes des cardinaux! Je le tiens de personnes qui ont pu me le signaler pour la bonne raison qu’elles ont la possibilité de le savoir directement. Et c’est une vérité qui m’a été ‘confessée’ à plusieurs reprises par le démon lui-même, parce que je l’y ai forcé au cours des exorcismes…
 
Le pape en est informé ?
Et comment, qu’il en est informé! Mais il fait ce qu’il peut… C’est un sujet terrible. Cela dit, n’oubliez pas que Benoît XVI est un pape allemand. Il vient d’un pays qui refuse fermement de croire à ces choses… En Allemagne, voyez-vous, il n’y a pratiquement pas d’exorcistes… Toutefois le pape, lui, y croit. J’ai eu par trois fois l’occasion de lui parler, quand il était encore préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi. Sûr qu’il y croit! Il a même abordé le sujet publiquement à plusieurs reprises. Il nous a reçus, nous, l’Association des exorcistes. Il a prononcé un beau discours pour louer et encourager notre sacerdoce. N’oublions pas que Jean-Paul II avait beaucoup parlé du diable et de l’exorcisme…
 
Alors ce que disait Paul VI est vrai: la fumée de Satan est bel et bien entrée dans l’Eglise…
Hélas! c’est la vérité. Même dans l’Eglise il existe des adeptes des sectes sataniques. Cette allusion particulière à la ‘fumée de Satan’, Paul VI l’a faite le 29 juin 1972. Elle a provoqué un énorme scandale. Si bien que la même année, le 15 novembre, il a consacré tout un discours du mercredi au démon, en employant des phrases très fortes. Certes, le silence était brisé. Le voile de la censure était soulevé, cela n’avait que trop duré. Mais il n’y a pas eu de conséquences pratique. Il a fallu que je tire en personne la sonnette d’alarme pour qu’il y ait des conséquences pratiques. Moi qui n’ai aucun poids, moi qui ne suis rien…
 
Père Gabriele Amorth, Confessions, Mémoires de l’Exorciste officiel du Vatican, Michel Lafon, Condé-sur-Noireau, décembre 2010, p. 257-258.
Disponible sur la Librairie française
Source : Christ-Roi

24 commentaires concernant l'article “Des satanistes au Vatican”

  1. Il ne voit pas bien clair avec l’âge: et Assise 1,2 ou 3 c’est quoi? Sans compter Astana au Kazakhstan anagramme se satana… réunion interreligieuse éhontée où les démons dansent… de joie

  2. Malheureusement il ne faut pas attendre des modernistes, dont Benoît XVI est un éminent représentant, qu’ils remettent un quelconque ordre dans la Sainte Eglise.

  3. In memoria æterna erit justus
    25 mars 1991 – 25 mars 2011
    Il y a vingt ans, en la fête de l’Annonciation,
    S.E. Mgr Marcel Lefebvre était rappelé à Dieu.
    « Tradidi quod et accepi »
    « J’ai transmis ce que j’ai reçu »
    Requiescat in pace

  4. Oui, Mgr Lefebvre! sans lui plus d’Eglise; qui était à Ecône aujourd’hui? Beau sermon de l’abbé schmitberger, beaux souvenirs de notre fondateur, c’est notre père à tous laîcs et prêtres de la fraternité, nous serons toujours fidèles à sa mémoire.

  5. K
    Je crois qu’on vous a expliqué, trés souvent, ce que l’on reproche à Benoit XVI: son immobilisme face aux évêques indignes, ses allées et venues entre la vrai Foi et les divagations du concile,, laisser aller la destruction de l’Eglise sans réagir etc, etc…et la cerise sur le gateau: l’annonce de la prochaine réunion d’Assise! Si vous ne voyez pas le mal fait par le concile c’est: ou vous avez perdu la foi comme beaucoup, ou celà ne vous intéresse pas! Mais un chrétien digne de ce nom se doit de réagir.

  6. C’était avec les putes et les voleurs qu’Il allait à table, pas avec les gens bien.

    Et non, on ne m’a pas expliqué très souvent ce que l’on reproche à Sa Sainteté le Pape Benoit XVI. On ne m’a d’ailleurs jamais expliqué en quoi un laïc, un prêtre ou n’importe qui avait le droit d’imaginer une demi seconde que celui qui occupe le siège de Pierre pouvait être hérétique, sataniste, impie, imposteur ou que sais-je. Le Christ aurait-il abandonné son épouse? Le Christ serait-il moins fort que le Diable? En crachant à la gueule du Saint Père, c’est à la face de Dieu lui-même que vous crachez, donc non, je ne comprends pas l’audace que vous avez de ne pas vous placer à la suite du Christ, donc du Saint Père.

    On peut bien évidemment – et pour de nombreuses raisons – être en désaccord avec de nombreux points, après tout, l’infaillibilité Papale est rarement engagée (Jean-Paul II embrassant le coran, je le garderais longtemps en travers de la gorge), mais s’imaginer une demi-seconde que c’est nous (enfin, vous en l’occurrence) qui sauverez l’Eglise et non l’inverse, ca porte un nom: c’est schismatique. L’obéissance n’est pas une chose facile, mais elle est nécessaire pour – simplement – plaire à Dieu.

    Ensuite, le Christ, époux de l’Eglise, laisserait-il sa femme se comporter en catin ou pouffiasse?

    Enfin, vous parlez de « vrai Foi » vs « divagations du concile »: de quel autorité jugez-vous de ce nous offre l’Eglise?

    Donc non, je n’ai n’ai pas perdu la foi et je ne me désinteresse pas de la question, mais il va falloir très clairement m’expliquer ce qui vous permet de cracher à la gueule de Sainte Eglise Catholique via son représentant.

    Vous vous rendez-compte que vous insultez le Vicaire du Christ?

  7. C’est très beau la confiance aveugle, mais moi ça ne m’amuse pas de voire l’Eglise se désagréger de partout et le Pape tomber dans des hérésie tel le libéralisme ou le relativisme.
    Ce n’est pas nous qui jugeons, ces hérésies modernes issuent des lumières et de la franc-maçonnerie ont été condamnés par toute une série de Papes notamment Saint Pie X.
    Il faut aussi juger l’arbre à ses fruits, je reste fidèle à l’Eglise en tant qu’institution mais je ne mangerai pas ses fruits empoisonnés.

  8. K
    « On ne m’a d’ailleurs jamais expliqué en quoi un laïc, un prêtre ou n’importe qui avait le droit d’imaginer une demi seconde que celui qui occupe le siège de Pierre pouvait être hérétique, sataniste, impie, imposteur ou que sais-je. »

    Un fidèle peut et doit, s’il en va de la Foi et du salut des âmes de s’opposer au Pape. Cela s’est produit plusieurs fois dans l’histoire de l’Église. Et toujours les papes ont rétracté leurs hérésies avant de mourir et reconnu leur faute. C’est un droit canonique:

    « En raison de la primauté du Pontife romain, tout fidèle peut librement déférer au jugement du Saint-Siège, ou introduire auprès de lui, toute cause canonique ou pénale, à n’importe quel degré de juridiction et à n’importe quel moment du procès. » (canon 1417)

    « Selon le devoir, la compétence et le prestige dont ils jouissent, ils ont le droit et même parfois le devoir, de donner aux Pasteurs sacrés leur opinion sur ce qui touche le bien de l’Église et de la faire connaître aux autres fidèles, restant sauves l’intégrité de la foi et des mœurs et la révérence due aux Pasteurs, et en tenant compte de l’utilité commune et de la dignité des personnes. » (canon 212 § 3)

    canon 221 § 1 : « Il appartient aux fidèles de revendiquer légitimement les droits dont ils jouissent dans l’Église et de les défendre devant le for ecclésiastique compétent, selon le droit. »

    Et oui l’Église, l’Épouse du Christ s’est prostituée au monde lors du Concile. C’est affolant, et il faut beaucoup prier. L’Apocalypse évoque bien une Grande Prostituée.

    Nous demandons juste au Pape qu’il émette un jugement infaillible sur les accusations qui sont portées contre le Concile. Tant qu’il refusera, les choses ne bougeront pas: en cela rien de schismatique puisqu’au contraire c’est de son autorité que nous appelons… Mais c’est le silence radio depuis 50 ans…

  9. « Vous vous rendez-compte que vous insultez le Vicaire du Christ? »
    Un peu court comme argument !

  10. (j’ai pas beaucoup de temps, je sors ce soir, juste pour anonyme)
    Un peu court? et? trop simple pour être vrai?

  11. Amusez-vous bien K. !

    Il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre , les catholiques le savent , donc c’est sans complexes qu’ils peuvent critiquer le Pape , qu’ils nomment entre eux le Pape , pas le Saint Père ou sa Sainteté.
    En famille, on ne fait pas tant de chichis.

  12. FOI
    ESPÉRANCE
    CHARITÉ

    Bien que les anti-papistes soient des catholiques parfaits, plus catholiques que le pape a ce qu’il semble, ces deux dernières vertus cardinales leur font hélas bien défaut. Et ce à tel point que par « excès » de charité certains parviennent à dégouter des chrétiens de la tradition et même de la pratique.

    « Charité bien ordonnée commence par soi même. » disaient nos anciens.

  13. Le pape est-il pour le Nouvel Ordre Mondial

    Pourquoi donc ces attaques en règle des religions par la franc-maçonnerie et les mondialistes ? Certes cela n’est pas nouveau. Mais c’est la religion catholique qui est dans leur collimateur car elle est celle qui est la plus opposée à leurs projets dictatoriaux.

    Le pape Jean XXIII est souvent accusé d’être un fomenteur du « Nouvel ordre mondial », partisan d’un « pouvoir supranational ou mondial » permettant, « l’établissement d’une organisation juridico-politique de la communauté mondiale ».

    http://www.vatican.va/holy_father/john_xxiii/encyclicals/documents/hf_j-xxiii_enc_11041963_pacem_fr.html

    Pourtant, Jean XXIII dans son encyclique Pacem in terris (1963), au paragraphe 138, nous lisons plutôt un avertissement des dangers du Nouvel ordre mondial, ce qui n’est pas la même chose : « Cet organisme de caractère général, dont l’autorité vaille au plan mondial et qui possède les moyens efficaces pour promouvoir le bien universel, doit être constitué par un accord unanime et non pas imposé par la force. La raison en est que l’autorité en question doit pouvoir s’acquitter efficacement de sa fonction ; mais il faut aussi qu’elle soit impartiale envers tous, absolument étrangère à l’esprit de parti et attentive aux exigences objectives du bien commun universel. Si ce pouvoir supranational ou mondial était instauré de force par les nations plus puissantes, on pourrait craindre qu’il soit au service d’intérêts particuliers ou bien qu’il ne prenne le parti de telle ou telle nation ; ce qui compromettrait la valeur et l’efficacité de son action. En dépit des inégalités que le développement économique et l’armement introduisent entre les communautés politiques, elles sont toutes très sensibles en matière de parité juridique et de dignité morale. C’est la raison très valable pour laquelle les communautés nationales n’acceptent qu’à contrecœur un pouvoir, qui leur serait imposé de force, ou aurait été constitué sans leur intervention ou auquel elles ne se seraient pas librement ralliées ».

    De même Benoît XVI, n’hésita pas à encourager l’humanité à s’engager « dans l’édification d’un nouvel ordre mondial » (dans son message de Noël en 2005,) mais « fondé sur de justes relations éthiques et économiques. »

    Léon XIII avait lui aussi indiqué par exemple qu’il fallait s’engager en politique (encyclique Rerum novarum, 1891) et certains ont fait passer ce texte comme un « ralliement » sans condition à « la république française » ou à la démocratie, alors que Léon XIII avait au contraire dénoncé l’erreur d’un pouvoir s’originant en l’homme et non en Dieu dans l’encyclique Libertas, 1888 : « préférer pour l’Etat une constitution tempérée par l’élément démocratique n’est pas en soi contre le devoir, à condition toutefois qu’on respecte la doctrine catholique sur l’origine et l’exercice du pouvoir public. »

    Le mécanisme consistant à tirer d’un texte papal un bout de phrase que l’on tronque de son contexte pour faire dire au pape ce qu’il ne dit pas est une technique bien connue..

    Benoît XVI réitéra son engagement, dans son encyclique Veritas in caritate de 2009, en appelant à créer une « autorité politique mondiale » en liaison avec l’ONU. Mais il avertit le monde contre les dangers d’un Nouvel Ordre mondial athée (celui des mondialistes actuels) ; l’augmentation des inégalités, la dénonciation du relativisme culturel qui conduit « les groupes culturels à se rapprocher et à coexister, mais sans dialogue authentique et, donc, sans véritable intégration » ; la dénonciation de « crises alimentaires », provoquées par des causes naturelles ou par l’irresponsabilité politique nationale ou internationale… (§27) ; la dénonciation de « convictions » qui « à la longue » « ont conduit à des systèmes économiques, sociaux et politiques qui ont foulé aux pieds la liberté de la personne et des corps sociaux et qui, précisément pour cette raison, n’ont pas été en mesure d’assurer la justice qu’ils promettaient (§ 34) ; la dénonciation du marché comme n’allant « pas de soi » et ne devant pas devenir le « lieu de la domination du fort sur le faible » (§ 36), la dénonciation de la « croissance d’une classe cosmopolite de managers qui, souvent, ne répondent qu’aux indications des actionnaires de référence, constitués en général par des fonds spéculatifs anonymes qui fixent leurs rémunérations… » (§40) ; la dénonciation d’une aliénation de « l’humanité tout entière quand elle met sa confiance en des projets purement humains, en des idéologies et en de fausses utopies » (§ 53), la dénonciation d’un syncrétisme comme « effet négatif possible du processus de mondialisation ». « La liberté religieuse » ne signifiant pas « que toutes les religions soient équivalentes » (§ 55) ; la dénonciation de l’exclusion de la religion du domaine public » favorisant un appauvrissement de la « vie publique » et de « la politique » qui « devient opprimante et agressive » (§56), la dénonciation d’un « développement économique » « factice et nuisible, s’il s’en remet aux ‘prodiges’ de la finance »… (§ 68), la dénonciation de l’engendrement d’un « dangereux pouvoir universel de type monocratique », la « gouvernance » de la mondialisation doit être de nature subsidiaire, articulée à de multiples niveaux et sur divers plans qui collaborent entre eux, […] cette autorité devra être exercée de manière subsidiaire et polyarchique » (§ 57) ; l’affirmation que « la sagesse et la prudence nous suggèrent de ne pas proclamer trop hâtivement la fin de l’État » … dont le « rôle semble destiné à croître, tandis qu’il récupère nombre de ses compétences ». Il y a aussi des nations pour lesquelles la construction ou la reconstruction de l’État continue d’être un élément clé de leur développement » (§ 41); Conclusion . »[L]a fermeture idéologique à l’égard de Dieu et l’athéisme de l’indifférence, qui oublient le Créateur et risquent d’oublier aussi les valeurs humaines, se présentent aujourd’hui parmi les plus grands obstacles au développement. L’humanisme qui exclut Dieu est un humanisme inhumain (§ 78).

    http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/encyclicals/documents/hf_ben-xvi_enc_20090629_caritas-in-veritate_fr.html

    Bref, les papes ne sont pas contre l’idée qu’un jour il y ait un gouvernement mondial. Mais pas de la manière où de nos jours cela se fait. Ils en dénoncent très bien les dangers actuels.

  14. Hélas oui, le Démon existe et nous le voyons, au jour le jour, qui oeuvre sournoisement et parfois ouvertement.
    Ses tactiques sont multiples…
    C’est vraiment l’ennemi du genre humain ! Malheureusement, quoique l’Église Romaine-Catholique organise pourtant désormais des stages pour former les prêtres exorcistes de demain , force est de constater que, malgré cela, trop peu de prêtres s’occupent hélas assez sérieusement des personnes influencées, obsédées, infestées ou possédées…
    De ce fait, cela fait une trentaine d’année que moi-même comme les prêtres que j’ai commis à cet important Service du ministère d’Exorcisme sommes débordés par des demandes que nous ne pouvons pas en conscience laisser sans suite sous peine de « non assistance à personnes en danger.
    Y a t-il des Clercs franchement satanistes ? Qu’à Dieu ne plaise ! Mais une chose est sûr, lorsque des clercs n’annoncent plus l’Evangile en fidélité à la Tradition Apostolique, ils sont pour le moins en danger d’apostasie et, par leur démission, troublent les fidèles et répandent la confusion…
    Prions pour que chacune des Juridictions qui partagent, dans l’Église du Christ, le soin de Ses brebis, aient à coeur de toujours mieux collaborer à Son grand « combat exorciste », la lutte de la lumière sur les ténèbres, de la Vie sur la mort, l’expansion de Son Royaume d’amour , de Justice, de vérité et de Paix!…
    Votre respectueusement dévoué en Notre-Seigneur.
    +Philippe-Marie

  15. Et il sait de quoi il parle le Mar Philipose Mariam, il a été trouvé des sites ou ce speudo évêque avec son numero de tel personnel( pas moins que ça) organise des messes noires sur le département 92! tous les premiers jeudi ou vendredi du mois a Ronbinson ses soirées correspondes a son calendrier des permanences qu’il fait a sceaux! *très curieux cet homme là!

  16. Osey, pouvez vous me donner votre email, car depuis les annonces sont supprimées, mais j ai eu la présence d’esprit de faire des copies de ses pages 🙂

  17. antisecte

    savez vous que vous persécutez faussement et gratuitement un serviteur du Christ, qui, à sa suite « donne sa vie pour ses amis ».
    pensez vous qu’un évêque (même s’il était vraiment homo) donnerait son nom, numéro de téléphone perso, l’adresse d’une paroisse régulièrement fréquentée par des fidèles laïcs, afin d’organiser des orgies et des messes noire sans ce soucier de sa réputation ou de sa communauté ?!
    sérieusement avez vous un peu de logique et de bon sens, à moins d’en être l’auteur pas, besoin d’être un érudit pour ce rendre compte que tout ceci est monté de toutes pièces.
    ceci n’est que calomnies et machinations diaboliques cherchant à nuire et à la personne visée et au Christ lui même !
    chacun d’entre nous devra rendre des comptes et répondre de ses actes devant le juge des vivants et des morts. Ne l’oubliez pas !

  18. Kevin, tu as raison, quelqu’un qui fait ce genre de choses s’afficherait pas autant, on les connaît les champions des messes noirs, ils sont toujours en cachette, comme des vampirs et ne sortes que la nuit, or Mar philippose-Mariam travaille au vu et au su de tous, il est très sympa et accueillant pour tous, moi je l’ai reçu dans ma paroisse à yaoundé, cameroun et tous les fidèles étaient fiers de lui, un homme simple, je pense que vous devriez vérifier certaines infos avnt de les distiller, sinon ça peut vous exploser sur la figure comme une bombe donc la fabrication a été ratée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.