Collecte record du livret A : que devient l’argent que vous placez ?

https://i0.wp.com/www.lerevenu.com/sites/site/files/styles/img_lg/public/field/image/livret-a-billets_3_0.jpg?w=840&ssl=1

En gros, comme l’explique en passant cet article de presse, laisser de l’argent sur un livret A revient à financer le grand remplacement et le confort des « quartiers prioritaires » (c’est-à-dire quartiers immigrés), là où tout ce qui est détruit ou brûlé est remplacé immédiatement.

« 2,96 milliards d’euros : c’est la somme supplémentaire que les Français ont placée en juin 2020 sur leur livret A. Ainsi, en six mois, près de 20,41 milliards d’euros supplémentaires ont été épargnés sur le livret d’épargne le plus populaire de France. Soit l’équivalent des collectes des années 2017 et 2018 réunies, rapporte la Caisse des dépôts et consignations. Une masse qui sert à financer le logement social et les investissements publics.

Une partie de votre épargne est « centralisée » par la Caisse des dépôts et consignations (CDC), rappelle le ministère de l’Économie. Cela signifie que les banques doivent transférer une partie des fonds collectés (environ 60 %) à la CDC. L’autre partie reste à la disposition des banques.

Selon le rapport d’activité 2019, l’épargne centralisée représente 57 % des ressources de la CDC (livret A mais aussi livret de développement durable et solidaire et livret d’épargne populaire.) Cela représentait 263 milliards d’euros.

Le gros de cet argent (41 %) est prêté pour le développement du logement social, mais aussi des quartiers prioritaires de la ville ainsi que le financement du secteur public local. Un gros tiers (36 %) de cet argent est placé, notamment pour le « financement des missions d’intérêt général. » » (source RTL)