France/Allemagne : les mêmes causes produisent les mêmes Charlie

Eu Europe, les massacres se suivent et se ressemblent… Des allogènes jihadistes déterminés, plus ou moins bien organisés, se transforment en boucher au nom d’Allah. Ils espèrent ainsi rejoindre la liste des martyres de l’islam et profiter des joies matérielles du paradis islamique. Le lait, le miel, le vin et les femmes (les houris) pour l’éternité.
Ainsi, ils laissent derrière eux un bain de sang, une population d’abord sidérée puis indifférente et des responsables politiques qui remontent dans les sondages…

Les patriotes ne cessent de répéter depuis des décennies, que l’immigration extra-européenne est la source de troubles dont nous ne sommes qu’aux prémices.

Mais dans l’immédiat, en Allemagne comme en France, rien ne changera.
L’ambassadeur allemand vient de déclarer :
« On ne remettra pas en cause un droit fondamental comme le droit d’asile »

Irak : de la chute de Saddam Hussein à l’Etat islamique

Depuis la chute de Saddam Hussein en 2003, l’Irak a été traversée par de nombreuses crises qui ont menacé son existence. De l’intervention américaine à l’Etat Islamique, en passant par les guerres confessionnelles, ce pays a dû faire face depuis plus de 13 ans à de nombreux défis. Comment expliquer cette succession d’évènements cruciaux pour l’avenir de l’Irak et la stabilité du Moyen-Orient ? Georges Malbrunot, Karim Pakzad, et Wassim Nasr apportent des éléments de réponse.

Source : Bycome

Reportage avec les forces spéciales irakiennes au coeur de la bataille de Mossoul

C’est un document exceptionnel : les équipes de France 24 ont pu filmer un assaut donné par les forces spéciales irakiennes contre les jihadistes de l’organisation État islamique (EI) pour reprendre le quartier d’al-Tamim, dans l’est de Mossoul.

La bataille de Mossoul ne fait que commencer.

L’ONU reconnait enfin que les islamistes empêchent les civils de quitter Alep-Est

Des groupes armés de l’opposition syrienne empêchent des civils de quitter Alep-Est, allant même jusqu’à tirer sur les habitants qui fuient les combats, a déclaré vendredi un porte-parole de l’Onu.

« Certains civils qui tentent de s’enfuir sont apparemment bloqués par des groupes armés de l’opposition (…) notamment le front Fateh el-Cham », ex-Front al-Nosra (el-Qaëda en Syrie), a indiqué lors d’une conférence de presse le porte-parole du Haut-Commissariat de l’Onu aux droits de l’homme, Rupert Colville.

La CIA traite pour le compte de la France les données informatiques liées au terrorisme

Un article de Paris Match tente d’expliquer pourquoi les services de renseignements français n’essayent pas de développer les outils informatiques nécessaires, mais préfère sous-traiter aux USA et augmenter notre dépendance vis à vis de l’Oncle Sam. Comme le résumé un agent de la DGSI : « les services US vont disposer d’une fenêtre grande ouverte sur des informations sensibles et notre lutte antiterroriste ».

Submergée par les données informatiques liées au terrorisme, la DGSI vient de signer un contrat déléguant leur traitement à une société américaine, créée par la CIA. Une décision nécessaire dans un souci d’efficacité mais qui donne des informations secrètes aux services de renseignements américains et pose une question de souveraineté nationale.

La guerre contre le terrorisme se mène aussi sur Internet. Or, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ne dispose pas des moyens technologiques pour traiter l’afflux de données informatiques liées ou échangées entre les djihadistes. Fin novembre, après plusieurs mois de négociations, le service policier de renseignement français a signé un contrat avec la firme américaine Palantir. Cette société, basée à Palo Alto en Californie, va désormais analyser le Big Data en matière de terrorisme pour le compte de la DGSI. Concrètement, la très puissante technologie de Palantir et ses experts, qui ont formé des agents français à leurs outils, vont extraire, recouper et décrypter les précieuses données informatiques permettant d’identifier et de remonter des réseaux terroristes, voire de déjouer des attentats.

Lire la suite sur Paris Match…

« Islam occulte »

Tel était le thème de cette émission (après un intéressant point sur la bataille de Mossoul) passée en direct sur Radio Courtoisie le 1er novembre.

Les invités étaient :

Vous pouvez écouter la radio en direct sur son site ou sur la bande FM :

Continuer la lecture de « « Islam occulte » »

USA : Ali Muhammad attaque une université à la voiture bélier et au couteau

Ali MuhammadCompte tenu de la nationalité de l’assaillant, du mode opératoire (voiture bélier et arme blanche) et des vidéos diffusées il y a deux jours par l’État Islamique appelant les musulmans d’occident à mener des opérations terroristes , il est très probable que cet étudiant somalien soit un jihadiste.

« Vers 9h52, un suspect mâle a pris un virage sur la 19e rue West, à l’ouest de la College avenue, et a heurté des passants. Il est sorti du véhicule et a utilisé un couteau de boucher en commençant à poignarder des passants », a précisé le chef de la police de l’université, Craig Stone, lors d’une conférence de presse.
Un policier venu en renfort l’a visé et l’a tué, selon le président de l’établissement, Michael Drake. Un image du corps de l’agresseur présumé gisant au sol s’est répandue comme une trainée de poudre dans les médias sociaux.

Selon les secours, au moins huit personnes ont été blessées, dont une grièvement, et transportées à l’hôpital.

 

Bataille d’Alep : les lignes de défense des rebelles s’effondrent au Nord

map AlepA partir de 2012, Alep est séparée en deux. L’Est est aux mains des « rebelles jihadistes » et l’ouest sous contrôle gouvernemental. Mais depuis plusieurs semaines, l’est d’Alep est encerclé. l’Armée Arabe Syrienne a lancé il y a quelques jours, en collaboration avec les Kurdes, une grande offensive pour en terminer avec l’occupation jihadiste de la ville. Les progrès de l’offensive sont fulgurants puisqu’un tiers du territoire a été repris (pointillés jaunes sur la carte). Ci-dessous l’analyse de Wassim Nasr pour France 24 :

 

En France, le Ministère des affaires étrangères continue la politique de l’autruche et publie un communiqué de presse délirant :

La France est gravement préoccupée par les violences à Alep, consécutives à l’offensive massive du régime et de ses soutiens. Ces dernières heures, ces violences ont coûté la vie à de nombreux civils et poussé à la fuite des milliers d’habitants de la ville.

C’est dans ce contexte que Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a souhaité organiser début décembre une réunion ministérielle du groupe des États « affinitaires » .

Brita Hagi Hassan, président élu du conseil local de la ville d’Alep, en visite à Paris, sera reçu au ministère des affaires étrangères pour évoquer la situation humanitaire dramatique qui prévaut dans la ville.

Vidéo : en Syrie des Français détruisent au missile une voiture kamikaze de l’État Islamique

Cette vidéo impressionnante aurait été prise au nord de Raqqa, du côté de la ligne de front kurde. Un véhicule chargé d’explosifs (SVBIED), conduit par un jihadiste de l’État Islamique, fonce sur les forces kurdes avec pour objectif de faire un maximum de dégâts. On entend des Français (DGSE ? Forces spéciales ?) se préparer à détruite le SVBIED : « Prépare un Milan ! Vite, Vite, Vite ! »
On peut voir un premier tir avec un Milan, un missile antichar filoguidé, qui rate sa cible, suivi de quelques secondes par le tir d’un missile Javelin qui va toucher sa cible par le haut. Après l’impact, la voiture piégée a créé une explosion et un énorme nuage de poussière.

Attentat de Nice : Quand la justice demande à la mairie de détruire 24 heures d’images

attentat-nice_5638409

Panique et incompréhension à la mairie de Nice. Mercredi à 11 heures, la sous-direction antiterroriste (SDAT) a envoyé aux agents qui gèrent la vidéosurveillance de la ville une réquisition leur demandant l’effacement «complet» de 24 heures d’images provenant de six caméras nommées et numérotées, mais aussi de toutes les scènes depuis le début de l’attentat ayant eu lieu sur la promenade des Anglais, dans la nuit du 14 juillet.

Lire la suite sur le site du Figaro

Libye : 2 soldats français seraient morts en mission

Selon le New York Times, 2 militaires des forces spéciales françaises seraient morts dans le crash de leur hélicoptère près de Benghazi. Un groupe jihadiste a revendiqué l’attaque en affirmant avoir utilisé un SA-7 et une mitrailleuse lourde pour abattre l’hélicoptère. Toujours selon le New York Times, le ministère français de la défense refuserait de commenter.