Bruno Gollnisch et Marine Le Pen sur l’identité nationale

Dans cet article sont exposés les points de vue des deux candidats à la succession de JMLP sur la question de l’identité nationale.

Dans le Figaro du 12/12/2006, Marine le Pen déclarait : « La candidature de rassemblement du peuple français débarrassée des spécificités religieuses, ethniques ou même politiques, c’est la candidature de Jean-Marie Le Pen ».

A cette conception républicaine et universaliste, Gollnisch oppose une conception plus traditionnelle, conforme aux fondamentaux de la droite nationale.

3 commentaires concernant l'article “Bruno Gollnisch et Marine Le Pen sur l’identité nationale”

  1. C’est chaud…
    Rien que pour ça Gollnisch doit gagner et Marine doit être reléguée à un poste subalterne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.