Alliance du patronat et des syndicats pour exploiter les clandestins

Le mouvement patronal Ethic, le Syndicat national des activités du déchet et même la CGPME (petites et moyennes entreprises) ont réclamé la régularisation des travailleurs sans papiers avec les représentants de salariés pour certains secteurs d’activité, comme le BTP, les services à la personne, la sous-traitance ou encore le travail temporaire.

Capitalisme et communisme, main dans la main pour détruire la France!

Source (via le salon beige)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.