Un militant pro-migrants assassiné chez lui de 28 coups de couteau par un réfugié ivoirien

DR

Les faits se sont produits mi-décembre. Un homme de 56 ans a été tué de 28 coups de couteau à son domicile. La victime serait l’ancien directeur du Monoprix des Deux Lions. Le meurtrier présumé est un migrant ivoirien de 22 ans que la victime hébergeait.

Le corps de la victime a été retrouvé à son domicile, six jours après le meurtre. La victime serait Bertrand Louiset, ancien directeur du Monoprix des Deux Lions. Il accueillait chez lui, un migrant de 22 ans, originaire de la Côte d’Ivoire. Ce dernier a été interpellé le 17 décembre 2018. Il a reconnu avoir tué son hôte.
Le mobile du meurtre reste encore à déterminer, mais selon nos sources, une violente dispute aurait éclaté entre la victime et son meurtrier présumé. Bertrand Louiset aurait demandé à l’homme qu’il recueillait de quitter l’appartement. Le jeune migrant aurait alors tué Bertrand Louiset de 28 coups de couteau.
Le meurtrier présumé a été présenté à un juge d’instruction et mis en examen pour meurtre. Pour l’heure, le mis en examen est en détention provisoire. (source France 3 Centre Val de Loire)

Vu chez BreizAtao


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :