Un couple un peu en avance sur son temps interpellé

Jeudi, à Carcassonne, un couple a été interpellé par la police.
En effet, une femme de 63 ans se promenait avec son compagnon, nu. Elle le « tenait en laisse » à l’aide d’une chaînette reliée au sexe de l’homme.
La scène s’est passée l’après-midi dans la principale rue commerçante de la ville. Le couple de tordus a reconnu avoir agi par perversion (dans d’autres mots).

Si Contre-Info vous inflige une information si indécente – et à première vue anecdotique -, c’est parce qu’il faut bien avoir conscience que, dans quelques années, ce genre de scènes sera monnaie courante et légale.
C’est dans la parfaite logique des choses, à moins qu’un changement radical se fasse quant à la direction de notre société.
Il y a quelques années encore, on nous aurait pris pour des fous si l’on avait annoncé les « gay pride » et leurs scènes infernales, ainsi que d’autres nouveautés. Aujourd’hui, par exemple, un père de famille qui voit des invertis s’embrasser devant ses enfants au restaurant ne peut rien faire (à part partir) sous peine de poursuites.

Les pervers en voulant toujours plus (c’est dans leur fonctionnement mental) et l’idéologie moderne refusant les normes morales, on sait déjà que, s’il n’y a pas de réveil national, demain, la vie en société sera horrible.

16 commentaires concernant l'article “Un couple un peu en avance sur son temps interpellé”

  1. Très bon commentaire de votre part.

    Nous devons nous indigner, et garder notre capacité d’indignation : ne jamais nous habituer.

    Et traduire cette indignation dans les faits, en réagissant. C’est-à-dire en s’engageant dans le combat politique.

  2. Petit à petit, ces comportements deviendont la norme. Ce qui choque aujourd’hui sera parfaitement accepté demain, et ce qui choquera demain (qqchose d’encore pire, par exemple la pédophilie au grand jour, dans une émission de téléréalité etc), sera tout à fait accepté le le surlendemain… c’est ce que l’on appelle le ‘progrès’…

  3. « en avance sur leur temps » : c’est des progressistes ( je rigole )

    j’approuve votre commentaire
    en particulier la très pertinente réflexion
    « Aujourd’hui, par exemple, un père de famille qui voit des invertis s’embrasser devant ses enfants au restaurant ne peut rien faire (à part partir) sous peine de poursuites. »

    S’il s’avisait d’un simple  » Vous pourriez faire cela en privé et en tout cas vous en abstenir devant des enfants  » serait il passible d’une poursuite pour on ne sait quelle accusation de « propos discriminatoires » avec les assoces on ne sait jamais voyez « Patrick BINDER contre le quel a été requis 3 mois d’emprisonnement + package forte amende et inéligibilité pour des propos qu’il n’a pas lui même-tenus
    http://patrickbinder.hautetfort.com/

  4. Trop c’est trop, on ne compte plus ici les amalgames, les caricatures sur l’homosexualite et il faut maintenant accepter une propagande digne de Staline. Passons sur la photo qui ne presente aucun rapport avec le sujet de cet article, mais assimiler les homosexuels aux perversions du type du « couple » evoque est aberrant. Les allusions aux « Gay Pride » (j’ai maintes fois evoque mon allergie a ces dernieres) sont tendancieuses et tout aussi hors sujet.

    Quant a parler du pere de famille et de ses enfants qui voit des « invertis » (de grace, laissez ce terme desuet a l’abandon, plus personne ne l’utilise!) s’embrasser devant ses enfants au restaurant, ce me fait vraiment rigoler.
    Un, mis a part un restaurant ouvertement cible a la clientele homo, c’est le genre de scene que je n’ai personellement jamais vu, meme lorsque je vivais a Paris. J’ai par contre souvent assiste a des comportements limite obscenes de couples heteroxexuels que ce soit dans des restaurants ou meme dans d’autres lieux publics….

    Je suis de tout coeur contre les exhibitions de nature choquante, je pense que nous sommes ici tous de la meme opinion, je demande seulement que l’on s’abstienne de ce genre de disgressions tendant a faire croire que tous les homosexuels sont des gens pratiquant l’attentat a la pudeur en public et se vautrent dans le stupre du matin au soir.

    Je suis ouvert au debat et aux critiques des comportements ou des outrances d’une fraction « militante » ou imbecile des homosexuels pas a etre assimile a ces gens la.

  5. Vous vous trompez lourdement.
    Contrairement à ce que vous pensez, les personnes que l’on voit sur la photo sont des pervers s’exhibant en public, c’est une évidence. Ce ne sont pas de simples invertis. Ils correspondent donc précisément à ce qui est décrit dans le billet.
    Quant aux « Gay Pride », vous ne voyez pas le rapport avec l’exhibitionnisme et la perversion ? C’est que vous n’en avez jamais vu défiler une alors… Ou que vous êtes vous-même fortement décadent.
    Pour ce qui est des invertis s’embrassant en public à Paris, j’en ai déjà vu. Et quand bien même, croyez-vous vraiment que ça ne va pas se généraliser à l’avenir ? Au nom de quoi ?

    Quant au terme d’invertis, je n’en vois pas beaucoup de meilleurs, qui ne me vaudraient les foudres de la justice… « Homosexuel » est un terme impropre, « gay » est une création militante ridicule.

  6. Je me trompe lourdement dites vous? Les individus sur le cliche illustrant le billet sont des invertis (si ca peut vous faire plaisir pourquoi pas?) tendance cuir/sado-masochiste. Etant donne qu’il etait question d’un couple homme/femme je persiste a dire que la photo est hors sujet.

    Ou avez vous lu que je refute tout rapport entre exhibitionnisme et perversion?? Des « Gay pride » je n’ai jamais participe a ces manifestations mais j’en ai vu (bien oblige puisqu’elles passaient devant mon lieu de travail) Vu que j’ai maintes fois exprime mon peu d’affinite pour ce genre de monomes je m’etonne que vous me taxiez de « fortement decadent »…

    Vous dites avoir vu des « invertis s’embrassant en public a Paris », cela n’aurait rien d’etonnant dans des quartiers comme le Marais ou Bastille par exemple. Pour ma part je reprenais l’exemple du restaurant et je vous confirme que mis a part des etablissements ouvertement « gay friendly » (ciblant les invertis pardon) je n’ai jamis vu cela dans des restaurants « normaux ». (Je serais le dernier a me livrer a ce genre de demonstration d’affection quand bien meme serais je heterosexuel)

    Je n’aime pas le terme homosexuel qui ressemble au nom d’une maladie et pas davantage « gay » qui est mis a toutes les sauces. Finalement que l’on me nomme inverti ne me gene pas, je prefere ce mot aux idioties comme pede (abreviation de pederaste ce que je ne suis pas) ou tapette, folle et cie qui me parait approprie uniquement pour ceux d’entre nous qui sont effemines.

    Finalement vous voyez, nous sommes a peu pres d’accord sur l’essentiel non?

  7. Je ne sais pas mais je pense que vous avez lu trop vite mon message, ou alors je n’ai pas été assez clair.
    La photo n’avait pas vocation à illustrer l’anecdote contée en début de billet. J’avoue ne pas avoir réussi à trouver une photo correspondant à celle-ci.
    En revanche, la photo illustre le phénomène général souligné dans l’article, à savoir que petit à petit, on a eu, on a et on aura droit à des spectacles toujours plus décadents dans la rue (voir le texte qui apparait quand vous pointez votre souris au-dessus). C’est de la pure logique.
    Quant au fait que vous n’ayez pas vu certaines choses de vos yeux, cela signifie-t-il qu’elles n’existent forcément pas ?!
    Vous ne nierez toutefois pas que les couples d’invertis se tenant par la main (et parfois de façon encore moins décente) dans les rues (pas que du Marais) se multiplient, et que face à ces spectacles choquants, on ne peut rien faire sans violer la loi. Encore une fois, au nom de quoi des couples d’invertis ne pourraient se rouler des pelles dans la rue demain (si ce n’est aujourd’hui) sans qu’on puisse y redire quoi que ce soit ?

    Sinon, ce serait aimable que vous ne rameniez pas sans cesse la discussion à vous (je suis comme ci, je ne fais pas ça, je n’aime pas ci, je je je…) : tachons d’analyser de façon non sentimentale et non personnelle.

    Cordialement

  8. Quel rapport avec le débat et l’article ?
    Il y a toujours eu des homosexuels, mais vous ne voyez pas une petite différence entre ce qui se passe aujourd’hui et ce qu’on a connu pendant quelques millénaires ?

  9. « Marine est là » a déjà bien montré qu’il était un troll doublé d’une buse.
    J’aime le débat dans les commentaires mais lui plombe l’ambiance… Enfin, à vous de voir les admins.

    Cet idiot n’a en effet rien compris à l’article et au débat, mais ce n’est pas surprenant.

    « Il y a des homosexuels au FN ». Ca, on le sait ne t’inquiète pas. Il y en a même en quantité disproportionné quand on monte dans la hiérarchie. Comment se fait-ce ? Lobbyisme, mafia ?
    En tout cas la réputation de cage au folles n’est plus à faire.
    C’est sûr, vous allez relever la France…

  10. Marine est là

    Il n’y a pas de communauté homosexuel, sinon des lobbystes gay bobos parisiens.

    On parle de gens pratiquants la sodomie, pas d’un peuple, ni d’un projet politique ou philosophique.

    Le simple fait de plasser une pratique sexuel déviante au dessus de tout, comme si c’etait un marqueur identitaire, c’est assez déconcertant.

    Bref, nous sommes contre les revendications et agissement du lobbyng homosexuels, simplement.

    Si ces gens la ne s’affichaient pas comme ça de partout dans les médias, le cinéma pour tenter de pervertir la société et faire passer leurs déviances pour une chose normal, a réclamer le mariage et l’adoption(!!), nous ne serions pas la a en parler.

    Car nous avons autre chose a faire que de les espionner chex eux savoir ce qu’ils se mettent dans le rectum.

    Ceci leur donne t’ils le droit a l’adoption, au mariage, a faire de homophilie jusque dans les maternelles(!!), des gay pride, des Kiss In, de pervertir la société, de faire passer leur deviance pour une chose normal? Non.

    D’ailleurs tout cela agravent le rejet naturel de ces pratiques qui s’observe dans quasiment toutes les civilisations.

    Tout cela agace de plus en plus et va se retourner contre ceux des homosexuels qui ne demandent rien a personne, qui vivent leurs vies discretement, sans se deguiser en fée clochette par exemple, sans pervertir la société, sans faire passer leur deviance pour une chose normal, qui ne se sentent appartenir a aucune communauté homosexuelle, qui ne jouent pas les persécutés.

    D’ailleurs dans ce domaine nous aurions bien plus de raisons de nous plaindre, vis a vis de l’Histoire mais également vis a vis de notre situation en France et dans le monde. Mais nous ne sommes pas des pleureuses.

    Tous ces lobbystes gay bobos parisiens, comme une certaine elite juive alimentent la judéophobie, ces homosexuels alimentent et agravent l’homophobie.

    Le voila le problème, ils sont sponsorisés par le pouvoir, possédent des appuis financiers, politiques et médiatiques, ils sont largement aisés et surreprésenté dans les médias, dés que l’on refuse leurs caprices ils hurlent a l’homophobies.

    Prennons l’exemple dernierement du procès pour “crime homophobe” a l’encontre de quelques “chances pour la France” qui auraient tabassées un sodomite.

    Médiatisation énorme, consternation a tout va, il faudrait rappeler a ces gens que des dizaines de blancs se font passer a tabac chaques mois par de la racaille afro-maghrebine simplement parce que blanc et français! On ne les entend pas la dessus, c’est normal..

    Les seuls qui ont des raisons de se plaindre dans ce pays sont ceux que l’on traite de raciste homophobe des qu’ils émettent une reserve quant a la politique désatreuse menée a l’encontre de leur peuple.

  11. @admin4

    Vous dites n’avoir pas reussi a trouver une photo pour illustrer le fait divers commente, dont acte. La ou je ne suis pas d’accord avec vous, c’est dans votre analyse sur la banalisation a venir de comportements malsains voire obscenes dans la rue.

    Il y a des lois et reglements et les attentats a la pudeur comme l’exhibitionnisme sont interdits. Le tout est d’avoir la volonte de les appliquer.

    Vous me faites dire que je nie l’existence de certains comportements pour ne pas les avoir vus, ce n’est pas mon intention, je faisais simplement part de mon experience lorsque je vivais a Paris.

    Quant a qualifier de choquant la vision de deux hommes se tenant par la main, je comprends que cela vous herisse mais ca reste tout de meme dans la limite de la decence. Que pensez vous par exemple de comportements lascifs d’un couple homme femme en public ?

    Quant a votre remarque sur le fait que je « ramenerais sans cesse la discussion a moi meme  » j’ai du mal a vous comprendre. Je ne suis pas du genre a me mettre en exergue, mais sur certains des themes abordes il est utile et honnete de faire part de ma propre experience. Ce n’est pas pour imposer ma contribution au debat comme une verite absolue, mais pour essayer d’apporter un eclairage utile.

    Je serais curieux de connaitre votre liste de comportements choquants en public, je crois qu’elle ne serait pas tres differente de la mienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.