Piss Christ : le dégénéré Serrano porte plainte

Plus d’un mois après la destruction du « Piss Christ » par de courageux catholiques, « l’artiste » américain Andres Serrano a finalement décidé d’emboîter le pas à la collection Lambert en portant plainte contre X à Avignon. Pourquoi un dépôt de plainte aussi tardif ? « Andres Serrano a beaucoup réfléchi et il a finalement décidé de porter au titre de son droit moral sur l’oeuvre parce qu’il voulait marquer sa réprobation totale à l’égard de cet acte, explique Me Michel Dutilleul-Francoeur, avocat parisien spécialisé dans la défense du droit des artistes. C’est important pour lui que de tels comportements ne soient pas encouragés. C’est une manière de défendre la liberté de création. Mais une fois que les responsables auront été identifiés, il ne demandera qu’un euro de dommages et intérêts. C’est une démarche symbolique« .

3 commentaires concernant l'article “Piss Christ : le dégénéré Serrano porte plainte”

  1. Espérons que les auteurs de ce crime contre la « liberté de création » ne seront pas retrouvés! Malheureusement il ne faut pas se faire trop d’illusion. C’était en tout cas courageux, et comme disait Hervé Ryssen les catholiques courageux ne courent pas les rues.

  2. J’espère que les cathos seront là, toujours là pour défendre leur Foi partout, ils commencent à réagir, il faut les soutenir! Mais je crois que Ryssen se trompe, le courage a de multiples facettes et le seul fait d’être catholique, à notre époque, demande, souvent, un trés grand courage, courage de privations, pour les enfants, courage pour faire des km pour une messe, pour un pèlerinage, pour tenir bon face aux amis, et souvent à la famille, tous ces petits courages de tous les jours, qui vous font la vie difficile sont plus durs qu’un geste d’éclat, qu’il faut faire, bien sûr, merci à ceux qui ont eu ce courage et espérons qu’ils ne seront pas découverts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.