Mélenchon le franc-maçon

Si l’info n’est pas nouvelle, certains Français pensent encore que le « frère » Mélenchon peut incarner une vraie rupture dans la politique de notre pays. Il est important de leur rappeler que le patron du Front de Gauche est membre de la secte maçonnique, au même titre que beaucoup de décideurs actuels…

Trouvé sur Le Figaro : Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l’Elysée, confirme son appartenance à la franc-maçonnerie dans une biographie à paraître jeudi (NDCI : janvier 2012), dans laquelle on apprend que le nom et le logo Front de gauche appartiennent à son Parti de gauche. Dans Mélenchon le plébéien, une biographie fouillée, écrite par les journalistes Lilian Alemagna (Libération) et Stéphane Alliès (Mediapart), Jean-Luc Mélenchon parle pour la première fois de son appartenance au Grand Orient de France.

« J’y suis entré en 1983 », affirme-t-il, après « le tournant de la rigueur » qui l’a mis « K.O. debout ». « Quand tout s’est cassé la figure, que reste-t-il? La République. Donc, in fine, la liberté et l’égalité », souligne l’ex-trotskiste, dont le père était également maçon. « Je comprends non pas la vision trotskyenne de la franc-maçonnerie, c’est-à-dire une machine à corrompre la classe ouvrière, mais je vois l’inverse: le lieu où se conserve le fil d’or. Où traverse notre histoire. Les temps profonds », dit-il.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :