L’ETA met un point final à la dernière insurrection armée d’Europe occidentale

L’organisation séparatiste basque ETA a annoncé jeudi sa dissolution et la fin de toute activité politique, mettant un point final à la dernière insurrection armée d’Europe occidentale qui a fait plus de 800 morts et des milliers de blessés pendant des décennies d’attentats.

Dans une « déclaration finale » datée du 3 mai et distribuée à la presse à Genève, l’organisation clandestine dit avoir « démantelé l’ensemble de ses structures » et « mettre fin à toute activité politique ».

Dans un enregistrement audio en ligne sur la plateforme internet du journal basque Gara, relais privilégié de l’organisation pour ses communiqués, le texte est lu en différentes langues par un chef historique de l’organisation, Jose Antonio Urrutikoetxea, dit Josu Ternera, en fuite depuis 2002, et l' »etarra » emprisonnée Marixol Iparragirre.

L’ETA assure avoir pris cette décision « pour que le processus en faveur de la liberté et de la paix continue à travers d’autres voies. C’est la conséquence logique de la décision adoptée en 2011 d’abandonner la lutte armée ».

Source : Le Point

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.