Le parti hongrois Jobbik ne dévie pas

Ce mouvement nationaliste et chrétien très dynamique (à l’origine de la Garde magyare), engrangeant les succès et parmi les trois premiers partis du pays, n’a rien renié de sa radicalité.
Dans un récent entretien au journaliste Lionel Baland, son jeune président explique :

Pensez-vous que les alliances du Jobbik avec des partis patriotiques d’autres pays européens vont évoluer dans le futur ?
Gàbor Vona : « Je constate que la position des partis patriotiques d’Europe de l’Ouest évolue de plus en plus vers un rapprochement avec Israël, alors que pour nous Israël reste l’ennemi. Avez-vous entendu parler de la déclaration, il y a quelques années, du Président israélien (Shimon Peres) disant qu’Israël a racheté des pays entiers comme la Hongrie ou la Pologne ? »

Après une telle déclaration, le Front national va-t-il rompre les liens avec la formation hongroise ?

38 commentaires concernant l'article “Le parti hongrois Jobbik ne dévie pas”

  1. Chaque mouvement nationaliste, en fonction de l’histoire de son propre pays , a une ligne politique différente. Il est logique que Jobbik soit plutôt anti israélien, et notre FN -du moins suivant la ligne mariniste-plutôt pro israélien, c’est tout de même un théme secondaire par rapport à ce qui les unit tous, la défense de leurs patries et cultures européennes.

  2. La Hongrie est un pays vraiment sympa..

    Les Hongrois sont bien + nationalistes que nous..

    Ils sont bien + pauvres, ce qui les rend nettement moins cons !

  3. Etre pro-israélien c’est être anti- français, donc anti-nationaliste, un parti nationaliste se bat pour Dieu et pour son pays, les israéliens nous obligent au contraire.

  4. Ce qui m’a déçu du mouvement Jobbik, c’est son opposition à la nouvelle constitution hongroise pourtant clairement d’orientation chrétienne.

  5. Mais non mais non ..Marine lepen joue sur tous les tableaux …du coté de ceux qui gagne bien sur….par exemple le front national belge passe à la trappe car c est un petit partie sacré marine la digne fille de son père ( en pire).

  6. « Je constate que la position des partis patriotiques d’Europe de l’Ouest évolue de plus en plus vers un rapprochement avec Israël, alors que pour nous Israël reste l’ennemi »

    Nous voulons un Jobbik français!

  7. Ils ont 47 députés et 3 députés européens vive la hongrie et le saint empire romain germanique

  8. @ Barbaresque

    Vas sur WWW Euratlas.net

    Voie vers 1200 la taille du Saint Empire Romain Germanique, je ne vais pas oser dire la Moitité de l’Europe actuelle, mais 30 % , 40% il avait 1/3 de la France…

    J’ai montré cela a des jeunes allemands de 16 ans, ils le savaient : « cela vas revenir « 

  9. Le jobbik ce sont des demeurés pro turques:

    « Le Jobbik est le seul parti de la droite européenne, parmi les radicaux nationaux, à se rapprocher de la Turquie et des autres pays musulmans. Nous voyons dans la Turquie et dans d’autres pays cousins (Kazakhstan, Azerbaïdjan, Ouzbékistan, Kirghizstan, Turkménistan), non pas un peuple d’une autre croyance, mais un cousin, une ancienne civilisation issue du même arbre, partageant l’héritage des Huns.

    Nous comprenons les problèmes de l’Europe de l’Ouest liés aux immigrés, et je comprends leur réaction, mais pour nous le danger est autre. Le renforcement des relations avec la Turquie ne signifie pas pour nous un danger, mais de nouvelles possibilités. C’est la raison pour laquelle le Jobbik ne prend pas part à la propagande antimusulmane et antiturque que mènent les partis de droite radicale en Europe de l’Ouest ou en particulier l’Ataka bulgare. »
    http://archives-fr.novopress.info/75633/marton-gyongyosi-depute-hongrois-%C2%AB%C2%A0le-radicalisme-du-jobbik-est-contagieux%C2%A0%C2%BB/

    En gros, le jobbik soutient les turques contre nos frères bulgares. Et il soutient meme les turques contre nos frères grecs a Chypre.
    Donc ceux qui soutiennent ce parti, et en veulent un pareil en France, trahissent simplement leurs frères européens.

    http://www.turquie-news.fr/spip.php?article5355
    http://www.hungarianambiance.com/2010/11/interview-with-gabor-vona-about-turkey.html

  10. @Aquila
    Je préfère un jobbik allié aux turcs qu’un front national allié aux israeliens! Les hongrois ont subi l’occupation ottomane, ils sont mieux placés que vous pour en parler, François Ier était l’allié des Turcs à cette époque, quel retournement de veste!
    @viking
    Ouais je sais

  11. « Je préfère un jobbik allié aux turcs qu’un front national allié aux israeliens!  »

    Aucun rapport. D’ailleurs le problème pour nous européens n’est pas Israel mais les juifs, ce qu’un demeuré comme toi a du mal a comprendre.

    « Les hongrois ont subi l’occupation ottomane, ils sont mieux placés que vous pour en parler, »

    N’importe quoi, et les grecs et bulgares n’ont pas connu l’occupation ottomane peut être? [modéré :évitez les injures svp].

    « François Ier était l’allié des Turcs à cette époque, quel retournement de veste! »

    D’une part je ne suis pas francois 1er donc je ne retourne rien du tout, ensuite, Francois 1er est un traitre et il n’y a pas de quoi etre fier. Après s’il est ton héros, je comprends mieux la bétise de tes raisonnements.

    Bref, ton commentaire est inutile.

  12. Au passage Barbaresque, aucun membre du jojobik n’a personnellement connu l’occupation ottomane, car tous sont nés bien après le départ des turques. Par contre les grecs et bulgares eux vivent encore leur présence, dans l’Est de la Thrace et a Chypre. Donc entre l’avis des gogos de Pannonie et celui des martyrs de Chypre, mon choix est vite fait.

  13. Barbaresque, on se doute que vous préférez les Turcs, ce n’est pas comme si on attendait de vous un raisonnement au lieu de pulsions émotionnelles et d’une solidarité raciale ou religieuse…

    @Aquila,
    Vous jugez l’attitude du Jobbik avec les yeux d’un Européen de l’Ouest. Vous devriez prendre en compte les racines de leur histoire, de leur nationalisme, de leurs mythes nationaux, qui sont liés au pantouranisme… Et qui sont différents du nationalisme français comme du bulgare. Quoi de plus normal?
    Oui, ils sont véritablement nationalistes, contrairement à beaucoup de « fafs » français finalement.
    Notez qu’ils ne souhaitent pas l’invasion de l’Europe par les Turcs (les Hongrois n’ont historiquement pas démérité sur cette question et le Jobbik ne renie pas cette filiation historique), mais envisagent les choses en matière de relations internationales, de géopolitique. Rien d’outrageant donc, hormis pour l’extrême-droite européiste et bêtement islamophobe bien sûr, dont Novopress, le site de communication du Bloc « identitaire », est un bon exemple.

  14. Salut Elsasser.

    « Vous jugez l’attitude du Jobbik avec les yeux d’un Européen de l’Ouest. »

    Non, le bulgare, le grec, le serbe, le roumain, l’albanais ont le meme point de vue.

    « leurs mythes nationaux, qui sont liés au pantouranisme »

    Ces mythes sont très récents, et n’existaient pas dans le passé.

    « Notez qu’ils ne souhaitent pas l’invasion de l’Europe par les Turcs (les Hongrois n’ont historiquement pas démérité sur cette question et le Jobbik ne renie pas cette filiation historique) »

    Donc pour toi, soutenir les turques en Thrace et a Chypre contre les grecs et bulgares n’est pas soutenir de facto l’occupation turque?

    « mais envisagent les choses en matière de relations internationales, de géopolitique.  »

    Et donc ca vaut de soutenir le massacre et l’occupation d’autres peuples européens et chrétiens?

    « Rien d’outrageant donc »

    Non, a peine.

    Le reste est un peu hors sujet. Je suis surpris d’apprendre que Drieu la rochelle faisait parti de « l’extrême-droite européiste et bêtement islamophobe »

  15. Ils ont juste rien à foutre de la situation des autre vue que ce n’est pas leur situation leur problème,le fait qui ont des liens avec des pays Muzz ne veut pas dire qui son pro muzz faut plus que ça pour dire qui son pro muzz.

  16. Nous comprenons les problèmes de l’Europe de l’Ouest liés aux immigrés, et je comprends leur réaction, mais pour nous le danger est autre. Le renforcement des relations avec la Turquie ne signifie pas pour nous un danger c’est pourtant claire y a t-il des turcs par millions actuellement chez eu non.

  17. Tu serais des Balkans un pays voisin d’Albanie y a des fortes chances que tu verrais Albanie d’un mauvais oeil tu es pas donc pour toi leur conflit te rend indifférent pourtant pas si difficile a comprendre.

  18. Je Trouves ça idiot qui pense pas plus au continent au foyer civilisationnelle malgré que y a des similitudes les problème son pas pareil de a à z.

  19. On peut penser ce que l’on veut du touranisme (en restant poli toutefois), mais ce n’est pas un élément récent dans l’imaginaire des Hongrois (contrairement à ce qu’affirmait l’un des intervenants dans les commentaires)

  20. @Aquila,
    Je saisis mal la distinction que vous opérez entre les Juifs et Israël. Israël est la nation allégorique des Juifs, à laquelle ceux-ci se réferaient bien avant que les Européens ne construisent (à leurs propres frais) ce ghetto géant en Palestine.

  21. muku
    Vous avez raison, voyez d.s.k. il est juif et israélien! Sa nation mère est israél. Mais Aquila dit trés juste, difficile de soutenir les turcs, même, simplement au niveau des bonnes relations, cdfficile de soutenir des musulmans quand on sait comment celà se termine, il faut les barrer de notre existence. Aucune relation, fut-elle honorable.

  22. Il y a aussi un élément qui a été relevé à juste titre : les Magyars (tout comme les Bulgares) ont, malgré leur position géographique européenne, un héritage historique lié aux peuples des steppes (turco-mongols).

  23. @aquila
    ferme ta boite a camembert, François Ier, un traître? Ce Roi a agrandit les frontières du pays! Et toi t’as fait quoi pour la France au lieu de jacter?
    @elsasser
    Mes post découlent uniquement de raisonnements et non de mon affect.

  24. Barbaresque
    François 1er est un traitre, il a livré des chrétiens aux musulmans, c’est quoi d »après vous?
    Nous ne sommes pas roi de France, vous dites des âneries, chacun doit faire ce qy’il doit, à la place qu’il occupe. Et , ne connaissant pas Aquila ,vous ignorez tout de lui, vous ne pouvez porter qu’un jugement arbitraire, donc inutile.

  25. Etienne, depuis la conversion au christianisme de la Couronne de Hongrie, se références étaient européennes et chrétiennes, pas tournées vers l’Asie et les soi-disant frères touraniens.

    @Muku

    « Je saisis mal la distinction que vous opérez entre les Juifs et Israël. Israël est la nation allégorique des Juifs, à laquelle ceux-ci se réferaient bien avant que les Européens ne construisent (à leurs propres frais) ce ghetto géant en Palestine. »

    Israel est simplement un état juif, fait pour les juifs et qu’ils vivent dans un ghetto géant. En soit, ce n’est pas notre probleme.
    Notre vrai problème est […], pas Israel en tant que tel. Après tout, il faudrait bien s’en débarasser quelque part, que ce soit au proche orient, en Afrique ou sur la lune.

    « Il y a aussi un élément qui a été relevé à juste titre : les Magyars (tout comme les Bulgares) ont, malgré leur position géographique européenne, un héritage historique lié aux peuples des steppes (turco-mongols). »

    Les bulgares n’ont aucun lien avec les turco mongoles, il suffit de les regarder. Et les bulgares haïssent les turques, qui occupent toujours la thrace orientale. Un bulgare est 1000 fois plus proche d’un grec et d’un roumain que d’un mongole ou nomade des steppes.

    Sinon il vaut mieux ignorer barbaresque.

  26. http://jssnews.com/2011/08/10/pour-cause-de-racisme-limmigration-hongroise-en-israel-triple/

    …Le nombre de Hongrois qui décident de faire leur alyah (immigration vers Israël) a presque triplé en une vingtaine de mois. Selon l’Agence Juive, « ce n’est que le début »…Depuis quelques années, les partis racistes d’extrême droite gagnent du terrain en Europe de l’Est …Selon certains spécialistes, la population juive d’Europe est amenée à disparaitre dans les décennies qui arrivent. En France (la plus grande communauté juive d’Europe), de 600.000 Juifs il y a 15 ans, il n’en reste plus que 450.000 aujourd’hui…

  27. @Aquila,
    Pourtant il me semblait que les Proto-Bulgares étaient un peuple des steppes d’Asie centrale : http://fr.wikipedia.org/wiki/Proto-Bulgares .

    En outre, je ne suis pas sûr que vous ayez compris le sens de ma remarque sur Israël. Israël c’est le corps mystique de la nation juive, ce n’est pas un lieu géographique et il existait bien avant 1947. Le fait que le ghetto géant créé en Palestine s’appelle aussi « Israël » ne doit pas nous tromper, Israël est et restera une nation dispersée.

    Par ailleurs je crains que ce ghetto géant soit aussi « votre » problème puisqu’il a été créé et est maintenu avec vos impôts, et il est la source principale du ressentiment des Musulmans (et du Tiers-Monde en général) à l’égard des Européens.

  28. Que les bulgares il y a 1500 ans venaient de steppes ne signifie pas qu’ils soient identiques a ceux qui y vivent aujourd’hui.
    Je crois pas que les incas et les argentins soient le meme peuple, bien que vivant sur un meme territoire a des époques différentes.

    Pour Israel et nos impots, le problème n’est donc pas qu’ils vivent dans le ghetto qui leur plaie, mais que les juifs nous imposent de les financer. Ce sont 2 problèmes différents. La France juive n’a pas commencée avec la création de l’Etat d’Israel en 1948.

    Pour le ressentiment des musulmans, c’est faux, les muzz ont du ressentiment contre nous depuis 1400 ans.
    De plus, je me fous complétement des états d’âmes des africains, chinois, arabes etc etc contre nous. En quoi ca nous importe l’avis de ces populations a notre sujet?

  29. Un point important à souligner est que dans l’Est de l’Europe les nationalistes ont moins l’habitude de travailler avec les nationalsites des pays voisins que nous, cependant les choses évoluent lentement.

    Les pays de la région étant en conflit larvé les uns avec les autres, chaucun entretient ses alliances et relations naturelles : la Croatie avec l’Allemagne, la Serbie avec la Grèce et la Russie, etc… La Hongrie voit dans la Turquie un allié.

    Les nationalistes hongrois se rendent de plus en plus compte qu’il faut sauver l’Europe et que les querelles de clocher entre pays européens doivent passer au second rang.

  30. Les ottomans ont fait du bien aux balkans ne vous en déplaise; ils n’y seraient pas resté quatre siècles sinon, 2011-400= 1611 ça nous ramènerait au début du règne de louis XIII! Tout ce temps de tyrannie ne s’est jamais vu dans l’histoire, ce sont des balivernes, je parie même que hongrois, roumains, bulgares etc vivaient mieux que sous les russes et les habsbourgs.
    @agnos
    de la diversité? Mdr, je suis fier de l’origine qu’Allah m’a donnée.

  31. Effectivement, Aquila, vous avez raison. Le Jobbik est un danger absolu pour l’Europe. Ils le clament eux-mêmes : Ils sont dans le camp du mondialisme islaméricain : Soutien continuel à l’Otan et à leurs alliés (Turquie, asie centrale). C’est d’ailleurs pour cela qu’il réussissent si bien.

    Et ça nous illustre la faille majeure du raisonnement nationaliste propalestinen : Certes les juifs sont très dangereux, évidemment qu’ils sont nos ennemis patents, mais est-ce une raison pour embrasser sans conditions leurs ennemis ? Non, l’ennemi de mon ennemi n’est pas forcément mon ami. Entre le gaz et la corde, je préfère prendre la porte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.