Le maire de Bristol remplace le portrait d’un notable du XVIIème siècle impliqué dans l’esclavage, par un lion…

Cleo Lake, maire de Bristol en Angleterre (en photo ci-dessus),  a enlevé du mur  de son bureau le portrait âgé d’un notable et bienfaiteur de la ville, également marchand d’esclaves, pour le remplacer par un lion.

Elle a déclaré qu’elle ne pouvait tout simplement pas supporter la vue d’Edward Colston.

Le portrait date de 1702 et a été accroché dans la mairie en 1953 lors de l’inauguration de l’hôtel de ville. Désormais il sera installé dans un musée sur l’abolition de l’esclavage.

Source : Dailymail


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.