Le maire de Bristol remplace le portrait d’un notable du XVIIème siècle impliqué dans l’esclavage, par un lion…

Cleo Lake, maire de Bristol en Angleterre (en photo ci-dessus),  a enlevé du mur  de son bureau le portrait âgé d’un notable et bienfaiteur de la ville, également marchand d’esclaves, pour le remplacer par un lion.

Elle a déclaré qu’elle ne pouvait tout simplement pas supporter la vue d’Edward Colston.

Le portrait date de 1702 et a été accroché dans la mairie en 1953 lors de l’inauguration de l’hôtel de ville. Désormais il sera installé dans un musée sur l’abolition de l’esclavage.

Source : Dailymail


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.