Le « kiss-in » lyonnais déplacé

La déclaration de manifestation n’a pas été déposée à la préfecture dans le délai légal (trois jours francs). Cette erreur de procédure permet aux autorités d’interdire le rassemblement sans avoir l’air de céder à la pression exercée ces derniers jours par les catholiques et les Français las de ces provocations. Au lieu de cet évènement, une manifestation est prévue mardi à 19 heures 30 au même endroit, devant la cathédrale Saint-Jean.

Deux choses à noter::
– par esprit de provocation, plusieurs militants homosexuels iront probablement, comme prévu samedi à 20 heures à Saint-Jean pour un « kiss-in » sauvage (à Paris, une embrassade similaire fut prévue devant Notre-Dame mais déplacée place Saint-Michel suite aux pressions; plusieurs dizaines de gays vinrent tenter, en vain, de se rassembler pour se donner en spectacle);
– le rassemblement militant homosexuel aura bel et bien lieu devant une cathédrale (avec pancarte et slogans); il est déplacé dans le temps, mais n’est pas annulé. Il faut donc considérer que la mobilisation des défenseurs de l’Église se poursuit.

Espérons qu’ils seront nombreux mardi!

François Bon

4 commentaires concernant l'article “Le « kiss-in » lyonnais déplacé”

  1. Quand on pense que Saint Louis de retour de croisade fit halte en ces lieux et y exposa la sainte couronne de Notre Seigneur Jésus Christ!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.