La sénatrice qui se trouvait pauvre…

Avec des revenus supérieurs à 10 000 euros par mois, la sénatrice Europe-Écologie Les Verts, Alima Boumediene-Thiery voudrait convaincre les services de l’Etat que sa situation financière est précaire et contourner les critères sociaux d’admission dans un internat public afin que son fils y soit accepté…

Cette dame a, en effet, écrit le 26 mai 2011 au ministre de l’Education, Luc Chatel, pour lui demander d’intervenir en faveur de son fils dont la demande de placement en internat dans un collège public sur Paris a été rejetée selon des « critères sociaux ».

« Avis négatif de l’assistante sociale » regrette Alima Boumediene-Thiery dans son courrier où elle s’emploie à expliquer qu’une sénatrice, dans sa situation, a besoin de l’aide de l’Etat pour s’en sortir. « Je reverse chaque mois 1200 euros au parti politique auquel j’appartiens, je paie également un crédit immobilier à hauteur de 1500 euros (…) In fine, je dois vivre avec près de 2000 euros ».

En réalité, le salaire net d’un sénateur s’élève à 5400 euros par mois et surtout, Mme Thiery oublie de rappeler qu’elle bénéficie de 6240 euros de frais de mandat non imposables, hors dépenses de taxis prises en charge par le Sénat. Ne reculant devant aucun argument pour convaincre le ministre, elle confie plus loin ne pas être certaine d’être reconduite dans son mandat au mois de septembre et donc de se « retrouver sans revenus ».

Pour mémoire, le salaire moyen en France est légèrement supérieur à 2000 euros nets selon l’INSEE. Quant au salaire median, il est de 1500 euros nets (50% des Français gagnent moins, 50 autres % gagnent plus).

 Source

 

7 commentaires concernant l'article “La sénatrice qui se trouvait pauvre…”

  1. Après la prime, Jean-Marc Pastor et ses fausses factures, voici Alima Boumediene-Thiery et ses fausses déclarations, tout ça en un mois. Tiens… quelle coïncidence, ces deux sénateurs sont membres du groupe d’information internationale France-Territoires palestiniens. (groupe sénatorial antisémite par définition)

    Mais ne boudons pas le plaisir, les règlement de compte entre mafieux c’est un peu de justice divine.

  2. Nous sommes, et nous le savons, dirigés par des voyous: salaire d’une jeune licenciée,(trois ans d’études supérieures) s’occupant d’autistes adultes, considérés comme difficiles: un peu plus de 1200 euros.

  3. Quel est le problème avec le fait d’être anti juif ??

    antisémite ne veut rien dire..

    Ces gens sont des assistés à vie..
    toujours besoin des sales racistes Blancs..

  4. Et les mêmes vont fustiger les « horribles privilèges » d’une royauté « qui a coûté cher aux Français »…tout en s’en mettant largement plus dans les fouilles.

    Les RMistes et autres qui sont dans la mouise, et qui peinent à ontenir une HLM, apprécieront.

  5. Romano, peut être me répondiez vous ?
    Auquel cas, sur l’antisémitisme je ne fais qu’exposer les accusations fait à ce groupe sénatorial:
    http://www.sosantisemitisme.org/communique.asp?ID=523

    Il ne s’agit pas, ici, de défendre l’atavisme de cette sénatrice communautariste arabe. Mais pour exploiter les divisions ennemis encore faut il ne pas être pas être dupe de leurs procédés.

  6. tant que les francais ne comprennent rien ! on aura des poticiens clowns qui se gavent a mort sur nos dos!
    Il faut les virer ces clown ump ps verts etcccc

    comme les senateurs se sont votes une prime except de 3500eur ! ils sont complement a l’ouest! nous les francais on rame chq mois a 1500eur !

    c’est une ploutocratie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.