La réforme fiscale de Trump a provoqué un rapatriement massif des profits aux USA


Trouvé sur Les Echos : Selon les statistiques publiées lundi par la Conférence des Nations-unies sur le commerce et le développement ( Cnuced ), les investissements directs étrangers (IDE) dans le monde se sont quasiment effondrés de moitié au premier semestre 2018 (470 milliards de dollars) par rapport à la même période de 2017 (794 milliards). Le détail des chiffres montre une tout autre image.

L’effondrement global résulte directement de l’impact de  la réforme fiscale du président des Etats-Unis , Donald Trump. Les entreprises américaines ont largement rapatrié les profits qu’elles ont réalisés à l’étranger. L’Europe a souffert en premier lieu. Au premier semestre 2018, les Etats-Unis ont désinvesti d’Europe 217 milliards de dollars. Sur les six premiers mois de l’année 2017, les entreprises américaines avaient réinvesti la quasi-totalité de leurs profits (147 milliards de dollars). Les Pays-Bas (63 milliards), l’Irlande (33 milliards) et la Suisse (31 milliards) sont les trois pays à avoir été les plus pénalisés par la réforme de Donald Trump. Ce retrait des capitaux américains a aussi affecté les paradis fiscaux où certaines multinationales américaines avaient logé leurs bénéfices. Selon la Cnuced, les îles Caraïbes ont subi un retrait de 163 milliards de dollars au regard du nouvel environnement fiscal américain.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :