Jean-Marie Le Méné : « Pour Vincent Lambert »

Alors que le CHU de Reims s’est prononcé en faveur d’un “arrêt des traitements” administrés à Vincent Lambert, ouvrant la voie à sa mort programmée, Jean-Marie Le Méné explique que “demain, ce n’est pas seulement Vincent Lambert, mais près de 2 000 personnes dans un état de conscience minimale qui pourront faire l’objet d’une ‘mort dans la dignité’”.

A l’heure où j’écris ces lignes, un médecin de l’hôpital de Reims vient de décider souverainement d’euthanasier Vincent Lambert, une personne handicapée, en application de la loi Leonetti.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles…

1 commentaire concernant l'article “Jean-Marie Le Méné : « Pour Vincent Lambert »”

  1. Ils veulent faire mourir cet homme « dans la dignité » =l’assassiner.
    La république maçonnique décide qui est digne de vivre et qui doit mourir.
    De plus, si aujourd’hui nous avons le droit de «mourir dans la dignité » cela signifie que depuis 2 000 ans et plus nos ancêtres sont morts indignes…Par chance, ils l’ignoraient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.