Jean-François Copé mis en cause pour détournements

Allons, 8 millions, c’est que dalle !

Le Point a révélé qu’une société de communication tenue par des proches de Jean-François Copé a profité de la campagne présidentielle de 2012 pour surfacturer à l’UMP certaines prestations liées à l’organisation de meetings.
8 millions remboursés par l’Etat, et donc par les contribuables…

Copé, le président de l’UMP, pourri comme les autres !? Quelle nouvelle incroyable !

L’intéressé fait tout de même mine d’être offusqué et annonce avoir porté plainte contre l’hebdomadaire.

Hélas pour lui, Lionel Tardy, député UMP de Haute-Savoie, a confirmé sur Twitter ces informations. : « Tout le monde savait pour @jf_cope » écrit-il.

Ce qu’a confirmé ce proche de François Fillon à Sud Ouest.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :