Homofolie : un formulaire de l’INSEE indigne des militants invertis

Dans son formulaire de recensement de 2019, l’institution demande aux « couples » « homoparentaux » de désigner un père et une mère. Une consigne que plusieurs associations jugent « humiliante ».

La formule était déjà présente l’année dernière, mais cette année, elle s’est fait davantage remarquer. Sur le formulaire de recensement 2019, l’Insee précise : « Pour les couples homoparentaux, un parent se déclare père et l’autre mère, quel que soit leur sexe. »

 

Mais cette explication ne suffit pas à contenter les membres de la lutte contre l’homophobie qui y voient « une discrimination ». Arnaud Boisseau, porte-parole de Stop Homophobie, accuse le coup. « On estime donc qu’il est plus compréhensible de demander à des hommes et femmes de modifier leur sexe plutôt que d’écrire la formule plus neutre ‘parent 1 et parent 2′ », déclare-t-il au Figaro, en rappelant que depuis 2013 et le « mariage pour tous », les « homosexuels ont des droits ». Le porte-parole persiste : « Les créateurs du formulaire ont bien dû se rendre compte de leur incohérence mais ils l’ont tout de même maintenue. »


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :