Gilets jaunes : le clip « Les gentils, les méchants » qui cartonne (et dérange certains fous furieux)

Des jeunes Gilets jaunes ont repris un air de Michel Fugain pour faire une petite chanson innocente et sympathique, aux paroles plutôt bonnes.

La chanteuse, Marguerite, âgée de 28 ans, a dû faire face à des critiques de quelques personnalités de l’oligarchie et d’un lobby communautaire puissant, relayées par les gros médias.

En effet, le fait qu’elle évoque Rothschild dans les paroles ou dédicace la video à BHL et Cohn-Bendit
lui a valu des accusations d’antisémitisme de la part de certains suprémacistes juifs.
Elle a choisi de se justifier sur facebook : « L’antisémitisme est un sentiment de haine qui m’est parfaitement étranger » « Je fais une dédicace à BHL et Cohn-Bendit car BHL a discrédité le mouvement des « gilets jaunes » dès l’origine et Daniel Cohn-Bendit s’est offusqué de la « violence » des « gilets jaunes », lui le révolutionnaire symbole de Mai-68 (…)», explique-t-elle pertinemment.

BHL, Cohn-Bendit ou Rothschild sont pourtant des poids lourds dans leur domaine. A qui la faute s’ils sont juifs ? Tout le monde ne le sait d’ailleurs peut-être pas.
Peut-être que le CRIF pourrait fournir une liste publique des personnalités influentes juives, qu’il faudrait donc éviter de citer autrement que positivement, pour éviter les problèmes ?!


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :