€uro : les prix s’envolent

Chacun s’en doutait, le journal Nice-Matin le confirme, chiffres à l’appui : en dix ans d’existence, l’euro a permis une hausse exponentielle des prix des biens de consommation courante, fruits et légumes en tête.

« Après l’or noir, voici venu le temps de l’or vert ! Il n’y en a en effet pas besoin de creuser bien profond pour faire fortune… Ou plomber le panier de la ménagère, question de point de vue. Au palmarès des plus fortes hausses de prix, la laitue mérite une mention spéciale au « business book ». Elle coûtait en 2000 un peu moins de 5 F la pièce (4,95 F soit 0,75 €). On la trouve aujourd’hui à 2,30 € sur les étals des supermarchés. Plus de 200 % d’augmentation ! Minimum. Car à la mode du bio, ceux qui optent pour un produit labélisé devront débourser plus cher encore. »

Il y a de quoi s’étonner quand on repense aux bienfaits annoncés de la globalisation des échanges et de l’effet protecteur de l’euro face à cette même mondialisation. On nous aurait menti ?

Source

1 commentaire concernant l'article “€uro : les prix s’envolent”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.