En pleine réunion d’urgence à l’ONU, l’ambassadrice des USA s’en va quand le représentant palestinien prend la parole

Nikki Haley a sans doute symbolisé l’impasse des discussions sur la crise de Gaza. Présente lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations unies mardi 15 mai, l’ambassadrice américaine à l’ONU a quitté la salle au moment où son homologue palestinien prenait la parole, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. Nikki Haley venait de justifier l’usage de la force d’Israël face aux manifestants palestiniens lors de l’inauguration de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem lundi.

« Les États-Unis déplorent les morts mais il y a beaucoup de violence dans la région », a estimé Nikki Haley devant le Conseil de sécurité, dont la réunion a débuté par une minute de silence à la mémoire des victimes. « Israël a fait preuve de retenue » lors des événements de lundi, a-t-elle ajouté, soulignant qu' »aucun pays dans cette salle n’aurait agi avec autant de retenue que ne l’a fait Israël ».

Source


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

1 commentaire concernant l'article “En pleine réunion d’urgence à l’ONU, l’ambassadrice des USA s’en va quand le représentant palestinien prend la parole”

  1. Imaginez un peu Victor Orban à la frontière hongroise déployant les kalashnikov et autres mitrailleuses face aux délinquants migrants. Là je vous dis pas le tollé général de la « Soros company international » , les appels à l’indignation de la communauté internationale et bla bla bla …..Mais des Palestiniens désarmés , assassinés avec la complicité de la communauté internationale , des yankees , de Poutine et de l’Onu c’est une banalité , pire on nous parle de « retenue ». une fois de plus comprendra qui voudra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.