Egypte : du « printemps arabe » à l’hiver chrétien.

Communiqué de Bernard Lugan : Pour les Coptes, le « printemps arabe » s’est vite transformé en un « hiver chrétien », à telle enseigne qu’il est possible de se demander s’ils pourront survivre dans leur propre pays.
Les 6 à 10% d’Egyptiens coptes sont les ultimes survivants de l’ancienne chrétienté égyptienne qui rassemblait quasiment 100% de la population avant la conquête arabo-musulmane du VII° siècle. Aujourd’hui, en dépit des discours lénifiants de certains responsables politiques et religieux, ils subissent un véritable apartheid. Ils sont en effet considérés comme des étrangers, la fonction publique leur est de plus en plus fermée et il leur est de plus en plus difficile de faire de la politique, ou du moins de briguer avec une quelconque chance de succès des mandats électifs.
L’actuelle vague de violences anti Copte a commencé à Alexandrie, dans la nuit du Nouvel An à l’église des Saints, quand une bombe explosa en plein office, faisant 21 morts et 80 blessés.
Depuis la chute du président Moubarak, la violence anti chrétienne a pris la forme de véritables pogroms, les Coptes subissant des exactions quotidiennes et plusieurs de leurs églises ayant été attaquées ou incendiées.


Ce qui s’est passé le dimanche 9 octobre au Caire marque cependant un tournant dans la persécution que subit cette communauté. Ce fut en effet l’armée, pourtant théoriquement gardienne de l’ordre et chargée de les protéger qui a froidement massacré les manifestants coptes protestant contre l’incendie d’une de leurs églises. Lançant dans une foule pacifique ses véhicules blindés à pleine vitesse, elle broya 24 personnes et en mutila 200 autres. Face à ce massacre d’Etat les médias officiels ont menti, faisant croire aux Egyptiens que les Coptes avaient attaqué l’armée, laquelle s’était donc trouvée en situation de légitime défense.

Pourquoi de tels mensonges, pourquoi de tels évènements ? La réponse est hélas claire : le total échec du prétendu « printemps arabe » étant désormais une évidence, les dirigeants officiels ou officieux de l’Egypte sont dans une impasse politique, économique et sociale cependant que les islamistes sont en embuscade. Ils cherchent donc un bouc émissaire afin de tenter de lui faire porter la responsabilité de la situation. Les Coptes vont donc jouer ce rôle…

La tragique situation de cette communauté semble moins émouvoir le président de la république française que les islamistes de Benghazi au bénéfice desquels il a fait intervenir l’armée française…


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

8 commentaires concernant l'article “Egypte : du « printemps arabe » à l’hiver chrétien.”

  1. Presque 100 000 Coptes ont fui l’Égypte depuis la prétendue « révolution démocratique » que les bobos d’occident ont gobé comme du champagne.

    Pas le même sujet, mais il y a un rapport:

    http://www.france-petitions.com/petition/103/stop-aux-violences-contre-les-chretiens-serbes-du-kosovo

    Il est un peu dommage de ne faire que ce qui relève de la « Race des Signeurs », (L F Céline), mais si on ne peut faire que cela dans l’immédiat, c’est déjà pas mal.

  2. Ils subissent une apartheid depuis DÉJÀ DES SIÈCLES.

    C’est encore un miracle qu’il en existe encore.

    Ils doivent probablement cela au fait que, dans la totalité des pays musulmans, ce sont les minorités Chrétiennes (Grecques, Arabes, Arméniennes…) qui travaillaient et assuraient une certaine cohérence économique. Et personne d’autre.

  3. Voilà qui devrait clore définitivement le débat des têtes de kohn avec leur blablabla sur la « tolérance islamique » !!! Et rappeler qu’une « terre d’islam » ne le devient que parceque ses habitants chrétiens ou autres en ont été chassés, assassinés, soumis de force ou tolérés comme dhimmi dans le meilleurs des cas. De l’Anatolie au Maghreb, en passant par l’Egypte, toutes ces terres chrétiennes sont devenues « d’islam ». On sait comment! de la persécution des grecs et arméniens génocidés! alors basta les menteurs!

  4. Merci les Américains ,merci les néocon-servateurs Américains qui rèvent de changer la donne politique au moyen-orient.

    Il y a plus de 11 /100 de chrétiens en Egypte en fait les chiffres officiels sont remis en cause( voir wikipédia) un chiffre de 15 à 20/100 est parfaitement réaliste.

    Car il y a beaucoup de nouveaux chrétiens qui pour des raisons de sécurité refusent de se faire recensé ….

    1;5 à 2 millions de départ vers l’occident depuis une génération.
    Donc 10 millions de Chrétiens risque la valise ou le cercueil si les Frères Musulmans prennent le pouvoir .

    Merci à toi Barak HUSSEIN Obama!

    La situation est pire en Syrie car la communauté officielle est de 7.5 /100.

    Mais en fait bien plus d’après les autorités elle meme car outre le refus de se faire recenser ,les paroisses dissidentes sont légions et beaucoup de supposés laics musulmans sont des converties.Des officiels Syriens laissent entendre le chiffre de 10/100 comme plus proche de la réalité

    En 1977 il étais plus de 800 000 dont 200 000 à Damas aujourd’hui avec les trouble insurectionnel dit « Printemps Arabe » beaucoup cherchent à fuir.

    Demains lorsque les musulmans tuerons +10 000 000 de nos frères d’orient comme ils l’ont fait avec les Pontiques et les Arméniens ne compté pas sur la médiocre église catholique Romaine pour réagir car meme en Occident le Pape est incapable de protéger ses paroissiens car nos évèques sont des Anes.

  5. En revanche, la repentance aussi bidon que falsifiée du « passé colonial Français » est toujours d,actualité.

    http://www.laposte.net/thematique/actualites/france/article.jsp?idArticle=20111014153207–octobre-a-paris–et–ici-on-noie-les-algeriens—-le-17-octobre-1961–la-justice-se-noya-dans-la-seine&idAgg=actu_france

    La version que les médias ont donné de ces évenements est tronquée et biaisée. On le sait et cela fut démontré à maintes reprises.

    Cela n’empêche manifestement pas la « grossePresse » Rotschildienne de continuer son cirque.

    Notez: PAS UN MOT SUR LES ATROCITÉS COMMISES PAR LE FLN-MNA, SUR LES VIOLS’ LES ÉVENTRATIONS’ LES MASSACRES DE NOUVEAUX NÉS…NI SUR L’ESCLAVAGE DES BARBARESUQES.

    Gageons que ce sujet va faire couler beaucoup d’encre (et d’argent…) dans les semaines qui vont suivre.

  6. L’article reconnait implicitement le terrorisme FLN. Mais nie tout droit de riposte et de défense à ceux qui en furent victimes. La version FM de l,autre joue tendue, en quelque sorte.

    Un mensonge en tous points identique à celui qui marqua les gros médias après le 22 Janvier 1905.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.