Des luthériens suédois lancent une nouvelle campagne de recrutement

Vendredi soir, à l’Église de Tous les Saints de Stockholm (Suède), le service commence normalement : orgue et chants liturgiques, et puis…
… Et puis l’ambiance change brusquement. Une puissante musique techno s’impose, accompagnée des applaudissements, des cris et vivats des croyants. Des personnes se mettent à sauter, à danser sur les sièges ou les bancs de l’église, pendant que des lumières ultraviolettes viennent envahir le plafond boisé et ornementé de la maison de Dieu, rapporte le Huffington Post (article en anglais).
Sacrilège ? Pas du tout. C’est la dernière initiative de l’Église (luthérienne) de Suède pour attirer les jeunes croyants sur leurs bancs, dans un pays où la fréquentation des lieux de cultes chrétiens est en baisse depuis des dizaines d’années.
Sur les 10 dernières années, le nombre de croyant de l’Église luthérienne a chuté de 13 %, note le Huffington Post. La fréquentation de l’office du dimanche a elle plongé de 50%, (4,6 millions de visites l’année dernière). De quoi sérieusement inquiéter le clergé.
Les prélats se sont donc creusés les méninges pour endiguer le phénomène. « Il y a déjà une soirée ‘hip hop Mass’, il y a un ‘rock Mass’ et un ‘Jazz Mass' », explique Olle Idestrom, un jeune prêtre de 28 ans.
Et apparemment, ça marche. Alors que le (plus) traditionnel service du dimanche n’est que peu fréquenté, celui du vendredi soir affiche complet. Les 400 places du lieu de culte sont prises.

« C’était super marrant, ça pète, je ne pensais pas que ce serait aussi bien avant de que je vienne », explique Ella Schwarz, 15 ans. « L’église, c’est pas vraiment mon truc, mais après cette soirée, ça m’a l’air vraimentsympa », ajoute-t-elle.
Klemenjak, 21 ans, tout aussi enthousiaste, témoigne : « C’était un sentiment incroyable, la musique ne m’a jamais quitté ». Une musique d’ailleurs composée par les jeunes qui fréquentent l’église, très proche de la musique qu’on peut habituellement entendre en boite de nuit.
Si cette pratique peut en choquer certain, l’Église luthérienne a toujours été très progressiste. Plus que l’Église catholique, par exemple.
En 1958, elle autorisait les femmes a devenir prêtresses. En 2009, la première prêtresse lesbienne, Eva Brunne, a pu être ordonnée. Le droit de devenir prêtres pour les homosexuels a d’ailleur été accordé la même année.
Pour Olle Idestrom, les soirées « Mass » s’inscrivent dans la même lignée. « Les gens disent que c’est exactement ce dont l’Église de Suède à besoin », explique-t-il. « Nous avons besoin de développer ces offices pour les plus jeunes générations, qui aiment ce genre de musique ».
Évidemment, tout le monde n’est pas forcément d’accord avec cette nouvelle pratique.
C’est par exemple le cas de Dan Kareliusson, un représentant du parti nationaliste démocrate suédois : « Il y a plus que suffisamment de divertissements dans le centre-ville pour satisfaire tous les goûts. Il faut laisser l’église rester un endroit de calme et de contact avec la spiritualité »

source

16 commentaires concernant l'article “Des luthériens suédois lancent une nouvelle campagne de recrutement”

  1. Aucune église n,a jamais attiré le moindre croyant (réel ou potentiel) sérieux par ces méthodes de cirque.

    A comparer les églises de Russie archipleines alors qu’elles proposent un message très traditionnel et exigent et celles de Grèce qui se vident avec pourtant une façon d’être très complaisante.

    Idem pour les églises catholiques traditionnelles en France qui sont pleines tous les dimanches alors que les autres rassemblent péniblement trois pégus une fois par mois.

  2. jazz , hip hop , mariage gay , famille homo-parentale ,défense des spectacles blasphématoires etc. etc. continuez chrétiens de tous pays , vous êtes sur la bonne voie ! un conseil , peut-être qu’en proposant un peu de hash à la place de l’hostie vous attireriez encore plus de monde !

  3. Il ne manque plus que les prostituées sacrées comme aux temps antiques pour attirer les hommes qui sont moins attirés… pour cause de péché naturel insurmontable pour la plupart avant un âge dirons-nous plus avancé !

  4. Pour la conso, ça existe. La « Zapivka » après la communion, dans les églises Russes.

    On se demande pourquoi les gens viendraient dans les églises trouver ce qu’ils peuvent avoir en 20 fois mieux dans le monde. En général, ceux qui viennent à l’église recherchent quelque chose qui les transcende, les transforme, les améliore. Sinon, à quoi bon?

    Les évêques et autres qui proposent ce genre de pitrerie prétextent « qu’il faut que les gens viennent à l’Église ». Mais à partir du moment où ils en refusent les enseignements, idéaux et exigences, ils sont de toute manière hors de l’Église. Le fait de les amener physiquement dans un bâtiment ecclésiastique ne suffit bien évidement pas.

  5. Qu’en est il des anciens cultes viking ? Le nombre de pratiquants est il en hausse dans les pays du nord ( encore plus envahis qu’ici en terme de proportion de la population ) ?

  6. Tchetnik dit: « On se demande pourquoi les gens viendraient dans les églises trouver ce qu’ils peuvent avoir en 20 fois mieux dans le monde. »

    C’est tout le problème de la secte Vatican II, c’est gens là veulent à tout prix faire parti du monde mais n’ont pas encore compris que tout oppose la société libérale et l’Église. C’est deux conceptions de la vie tout à fait différentes.

    Joseph de Maistre sur le protestantisme: « Le mahométisme, le paganisme même auraient fait politiquement moins de mal, s’ils s’étaient substitués au christianisme avec leur espèce de dogmes et de foi. Car ce sont des religions, et le protestantisme n’en est point une. »

  7. Tiens juste une idée dans la logique de la « Zapivka » mais en 1000 fois pire: un p’tit cacheton de LSD au lieu de la Présence réelle ….

  8. Juste un détail, mais important : l’article parle de « prélat » et de « prêtre » : mais en réalité, Luther a justement détruit la notion de sacerdoce. Il a interrompu la transmission du sacerdoce institué par le Christ.

    Ces gens-là ne sont donc, en réalité, que de simple laïcs essayant de se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas. Quand bien même ils essaieraient de célébrer la messe selon le rit traditionnel, cela n’aurait absolument aucune efficacité.

    (La première condition pour pouvoir célébrer une messe valide, c’est … d’être réellement prêtre ! Autrement dit : avoir reçu d’un évêque valide une ordination valide, transmettant le sacerdoce institué par le Christ le soir du jeudi saint.)

    NB : dans le titre : unE nouvelle…

  9. Les protestants sont des gens sûrement plus digne que vous et qui savent vivre avec leur époque tout en gardant.Croyez moi j’ai été élevé dans une famille très protestante et la vie est très austère et sévère pas comme vous avec tout mes idoles et toutes les futilités.

  10. Dioclétien

    A titre d’information, Ste Thérèse d’Avila a vu la place qui lui était préparée en Enfer ( elle en a ressenti les épouvantables souffrances) et elle disait :  » Ceux qui souffrent le plus, ce sont ces malheureux lutheriens qui ont reçu le baptême).
    Les protestants pratiquent le Libre Examen, ce qui relève de l’Illuminisme le plus diabolique, du pire orgueil, celui de Luther, lui aussi vivait dans l’austérité, dans les macérations, pour finir dans le désespoir et la pendaison. La dignité n’est qu’une apparence, Judas avait l’air digne en quittant son divin Maïtre « Va faire ce que tu dois ».
    Beaucoup de catholiques font pénitence sans le faire ni voir ni savoir, un signe devrait vous faire tilter : seuls les Catholiques sont persécutés, jamais les protestants, au contraire, ils ont monté en épingle la St Barthelemy, mais se gardent bien de dire ce qui a déclenché cette auto-défense des Catholiques, les horribles « Michelades » moult fois reproduites (d’après documents protestants).

  11. @Dioclétien
    A mon avis ils ont du oublier de te donner un minimum d’instruction …mon prof de français nous conseillait de nous relire plusieurs fois ! relis ton texte et redonne nous le en français , on y comprendra peut-être quelque chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.