Des évêques dans des Loges maçonniques… Vont-ils être sanctionnés par le Vatican ?

Communiqué du supérieur de la Fraternité St Pie X en France :

« – Le Carnet du Jour du Figaro du samedi 8 mai 2010 fait part de l’invitation de la Grande Loge Nationale de France à assister à une conférence de Monseigneur Jean-Charles Descubes, archevêque de Rouen aux côtés d’un pasteur, Agnès von Kirchbach, d’un théologien musulman, Ghaleb Bencheikh, d’un grand rabbin, Haïm Korsia sur le thème : « Franc-maçonnerie régulière et monothéisme au XXIe siècle ». La conférence a eu lieu le lundi 10 mai, au grand temple de la Grande Loge Nationale Française, 12, rue Christine de Pisan, Paris (XVIIe).

– Le même jour, à Lyon, le club « Dialogue et Démocratie française » qui rassemble des franc-maçons, hommes et femmes de toutes obédiences, réunissait le Cardinal Barbarin, le Grand Rabbin Richard Wertenschlag, le président du Conseil régional du culte musulman, Azzedine Gacci, et le président de l’Eglise réformée de Lyon, Joël Rochat, pour un dîner-débat sur le thème : « Laïcité, religion, spiritualité ».

La prise de parole de ces deux archevêques français à de telles réunions et à de telles conférences organisées par la franc-maçonnerie constitue un scandale d’une extrême gravité, qui donne une illustration supplémentaire de la trahison de la Foi par un évêque et par un cardinal, tous les deux en poste.

Bien que l’acceptation de ces invitations ne signifie pas l’appartenance à la franc-maçonnerie de ces deux prélats, elle est cependant inadmissible parce qu’elle accrédite l’idée que la franc-maçonnerie est une société honorable et fréquentable. Faut-il rappeler à ces évêques que, sans qu’il y ait à faire de distinctions entre ses obédiences, la franc-maçonnerie a été stigmatisée par tous les papes comme une secte d’une perversion toute particulière, dont l’objectif vrai est la destruction de l’Eglise Catholique ?

Les thèmes de cette conférence et de ce dîner-débat, le principe de l’invitation au coude à coude de ces représentants des différentes « religions » appelés à parler sur pied d’égalité, le tout sous l’œil bienveillant des obédiences maçonniques sont des indices suffisants pour manifester que ce ne sont pas des témoignages de catholicisme que ces évêques sont allés porter mais des paroles mensongères et complices, ennemies de la Foi Catholique !

Nous espérons que ces fautes publiques contre la Foi, véritables scandales pour les catholiques, seront sanctionnées comme elles méritent de l’être. Nous devons prier notre Rosaire pour réparer cet outrage contre la Foi et endiguer le naufrage de notre sainte religion dans les âmes.

Abbé Régis de Cacqueray ,
Supérieur du District de France.
Suresnes, le 13 mai 2010 en la fête de l’Ascension de Notre Seigneur »

Source

17 commentaires concernant l'article “Des évêques dans des Loges maçonniques… Vont-ils être sanctionnés par le Vatican ?”

  1. Ces hommes d’Eglise auraient-ils oubliés que la Franc-maçonnerie incarne l’antechrist et qu’elle fut l’instigatrice de l’éviction de l’Eglise du pouvoir. Cette Franc-maçonnerie dont les dirigeants, au dela du 33ème degré, reçoivent leurs ordres de Satan lui-même. C’est elle qui est également derrière la propagande mondiale pour la théorie de l’Evolution et le Darwinisme qui sont toutes deux, des théories qui nient le Créateur. Après le bourde du Pape qui a reconnu que l’Evolution n’était pas incompatible avec la foi Chrétienne, voila la porte ouverte au recrutement des prêtres dans cette organisation satanique.

    Heureusement, des hommes d’Eglise conscients du danger sonnent l’alarme. Vous en partie heureusement partie

    Amitiées

    Aladin

  2. Alors, qu’attends l’Eglise pour excommunier ses traitres ? C’est bien beau d’interdire la franc-maçonnerie aux chrétiens,de la déclarer totalement non conforme avec le catholicisme et de punir d’excommunier toute personne qui aura aidé un franc-maçon, qui ce serait intéressé à le devenir, qui a pu aider quelqu’un à la devenir ou n’importe quoi qui puisse être favorable aux francs-maçons… Mais si ce n’est pas mis en application, autant que le Pape déclare de suite que l’Eglise n’est plus qu’une institution maçonnique.

  3. Comme l’affirme l’Encyclopédie catholique, la guerre contre la religion, de la Révolution française jusqu’au 20ème siècle, fut livrée par « les mesures anticléricales votées par le Parlement français », « décrétées auparavant par les loges maçonniques et exécutées sous la direction du Grand Orient. » Ce fait apparaît clairement dans les écrits maçonniques. Voici, par exemple, la citation d’une publication d’un « Discours réalisé par Frère Gambetta, le 8 juillet 1875, dans la loge Clémente Amitié » :

    « Alors que le spectre de la réaction menace la France, et que la doctrine religieuse et les idées rétrogrades sont passées à l’offensive contre les principes et les lois modernes et sociaux, au sein des organisations industrieuses et visionnaires comme la maçonnerie, fidèles aux principes de la fraternité, nous trouvons force et consolation dans la lutte contre les extravagantes revendications de l’Eglise, ses exagérations ridicules et ses excès habituels… nous devons être vigilants et continuer la lutte. De façon à établir les idées de l’ordre et du progrès humains, résistons afin que nos boucliers ne puissent être percés

  4. Il y a des loges chrétiennes (c’est incompatible mais elles existent), les francs-mac’ les désignent souvent « la camelotte », et ces loges contiennent la plupart des dépravés de l’église. C’est connu dans le milieu.
    Quant au Vatican, on peut parler de sédévacantisme. En 50 ans beaucoup de mesures ont été prises… contre le traditionalisme, seul rampart solide contre toute perversion !
    On entend souvent les gens parlant du passé marteler « les pages les plus sombres de notre histoire », c’est pourtant celles que nous sommes entrain d’écrire au présent !

  5. La relation entre les templiers et la franc-maçonnerie apparait dans «les rituels de la cérémonie d’initiation de l’Ordre des Templiers qui sont semblables à ceux de la franc-maçonnerie actuelle. ». Les membres de la maçonnerie comme les membres de l’Ordre des Templiers s’appellent mutuellement « frères ».
    . Même les rituels des corporations sont si semblables qu’ils ont été copiés des templiers.
    Il est évident que les racines de la franc-maçonnerie remontent à l’Ordre des Templiers et que les maçons ont adopté la philosophie de cet ordre. Les maçons eux-mêmes le reconnaissent.. Pourquoi les templiers ont-ils abandonné le Christianisme pour devenir un ordre hérétique ? Qu’est-ce qui les a conduit jusque là ? Pourquoi ont-ils connu un tel changement à Jérusalem ? Par l’entremise de la maçonnerie, quel a été l’effet sur le monde de cette philosophie adoptée par les templiers ?

    L’Église connue sous le nom de « Chapelle de Roselyne » près d’Édimbourg en Ecosse est reconnue comme étant un symbole des croyances païennes hérétiques des templiers. Au cours de la construction de ce bâtiment, les maçons et les rosicruciens, successeurs des templiers, furent embauchés et décorèrent toute la chapelle avec des symboles représentant leur philosophie païenne.

    La preuve la plus convaincante de l’unité des templiers et des maçons en Ecosse est le château et la chapelle du village de Roselyne, situé à 10 km au sud d’Édimbourg et à 15 km de l’ancien centre templier de Balantrodoch. Les templiers ont vécu dans cette région et dans ce château plus particulièrement après 1312 sous la protection des Barons de Sinclair.
    … La chapelle fut construite entre 1446-48 par Sir William Sinclair qui était l’un des nobles les plus proéminents de l’époque en Ecosse et même en Europe. Les maçons et les rosicruciens travaillèrent à la construction. L’architecte en chef de l’œuvre était le Grand Maître Templier Sir William Sinclair qui amena des architectes maçons itinérants et des tailleurs de pierre de tous les coins d’Europe. De nouvelles maisons furent construites dans le village voisin de Le plan et la décoration de la chapelle sont uniques. Il n’existe pas d’autre exemple en Ecosse ni même en Europe. Elle a parfaitement capturé l’atmosphère du temple d’Hérode et chacune de ses parties a été décorée de symboles maçonniques. Parmi les symboles, il y a des reliefs sur les murs et des arches illustrant les têtes d’Hiram et de son meurtrier, un relief d’une cérémonie initiatique, les clés de voûte des arches et des compas. A part le fait que la chapelle ait été construite dans un style nettement païen avec des éléments architecturaux égyptiens, hébreux, gothiques, normands, celtiques, scandinaves, templiers et maçonniques, et qu’elle contienne de très riches exemples d’œuvres en pierre, un de ses aspects les plus intéressants est que les sommets des colonnes sont décorés avec des motifs de cactus et de maïs, en plus d’autres formes de plantes diverses.
    Il y a tant d’éléments décoratifs païens dans la chapelle, qu’un prêtre relatant le baptême du Baron de Rosselyn qu’il avait officié en 1589 se plaignit, « du fait que la chapelle est remplie d’idoles païens, il n’y a pas de place appropriée pour y administrer le sacrement. Le 31 août 1592, à cause de la pression exercée sur le Baron Olivier Sinclair de Rosselyn, l’autel de style païen de la chapelle fut détruit

    Selon leur thèse, les templiers connurent un changement considérable alors qu’ils étaient à Jérusalem. A la place du Christianisme, ils adoptèrent d’autres doctrines. Le secret qu’ils découvrirent dans le Temple de Salomon à Jérusalem, dont ils pensaient fouiller les ruines, est à l’origine de ce changement. . L’historien français Gaétan Delaforge soutient la même théorie :
    Les neuf chevaliers ( qui avaient fondé l’ordre des templiers a Jérusalem) avaient pour véritable mission d’entreprendre des fouilles de la zone dans le but d’acquérir certains manuscrits et reliques, renfermant l’essence des traditions secrètes du Judaïsme et de l’Egypte antique.
    A la fin du 19ème siècle, Charles Wilson des Royal Engineers entama des fouilles archéologiques dans Jérusalem. Il en vint à la conclusion que les templiers étaient entrés dans Jérusalem pour étudier les ruines du temple. Wilson découvrit des traces de fouilles et d’excavation sous les fondations du temple et en déduit qu’elles avaient été faites avec des outils appartenant aux templiers
    L’ordre découvrit à Jérusalem « quelque chose » qui les amena concevoir le monde de manière différente.
    .
    D’après les positions communes de nombreux chercheurs, ce « quelque chose » était la Kabbale.

  6. La pseudo parenté entre les Templiers et les Francs-macs est un mythe. Ce sont les Francs-maçons qui, pour se donner de l’importance, ont monté de toutes pièces cette filiation.

  7. Les templiers ou, sous leur nom complet, les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon, furent fondés en 1119, c’est-à-dire 20 ans après la prise de Jérusalem par les croisés. Les fondateurs de l’ordre étaient deux chevaliers français, Hugues de Payns et Geoffroy de Saint-Omer.

    l’ordre s’était progressivement éloigné de la foi chrétienne, et lors de son séjour à Jérusalem, avait adopté des doctrines mystiques étranges

    En 1307, le Roi de France, Philippe Le Bel, décida de faire arrêter tous les membres de l’ordre. Certains réussirent à s’échapper, mais la plupart d’entre eux furent arrêtés. Le pape Clément V se joignit également à cette purgeLa majorité d’entre eux furent emprisonnés, et l’ordre dispersé et officiellement dissous.

    D’après une thèse s’appuyant sur différents documents historiques, un nombre important de templiers se réfugia dans le seul royaume européen qui ne reconnaissait pas l’autorité de l’Eglise catholique au 14ème siècle, l’Ecosse. Ils s’y réorganisèrent sous la protection du Roi d’Ecosse, Robert 1er Bruce. Quelques temps plus tard, ils découvrirent un moyen pratique de camouflage grâce auquel ils poursuivirent leur existence clandestine : ils infiltrèrent la plus importante guilde des Îles Britanniques médiévales : la loge des maçons, pour finir par en prendre le contrôle

    La loge des maçons changea de nom au début de l’ère moderne, et se nomma « Loge maçonnique ». Le Rite écossais est la plus ancienne branche maçonnique et remonte au début du 14ème siècle, aux templiers réfugiés en Ecosse.

    Bref, les templiers n’ont pas disparu, mais leur philosophie, leurs croyances et leurs rituels perdurent sous la forme de la franc-maçonnerie. Cette thèse est soutenue par une pléthore de preuves historiques, et est admise aujourd’hui par un grand nombre d’historiens occidentaux, qu’ils soient francs-maçons ou non.

    Les magazines publiés par les maçons pour leurs propres membres font souvent allusion à cette thèse qui établit que la maçonnerie remonte aux templiers. Les francs-maçons admettent volontiers cette théorie. Un de ces magazines, décrit la relation entre l’Ordre des templiers et la franc-maçonnerie en ces termes :

    En 1312, lorsque le Roi de France, sous la pression de l’Eglise, abolit l’Ordre des templiers et donna leurs biens aux Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, les activités des templiers ne cessèrent point. La grande majorité des templiers trouva refuge dans les loges de francs-maçons existant en Europe à cette époque. Le chef des templiers, Mabeignac, avec d’autres membres, trouva refuge en Ecosse, déguisé en maçon sous le nom de Mac Benach. Le Roi d’Ecosse, Robert 1er Bruce, les accueillit et les laissa jouer une influence importante sur les loges maçonniques en Ecosse. Par conséquent, les loges écossaises acquirent une importance considérable en termes d’art et d’idées.

    Aujourd’hui, les francs-maçons prononcent le nom Mac Benach avec considération. Les maçons écossais, qui héritèrent de l’héritage des templiers, le ramenèrent en France des années plus tard et y établirent la base du rite connu sous le nom de Rite écossais.

  8. Aladin comment pouvez vous être aussi Archaïque dans vos propos. La Franc maçonnerie adepte de satan, mais vous rigolez, vous prouvez que vous êtes vraiement aveugler par votre Foie qui est respectable mais qui vous donne pas le droit de juger qui que ce soi et au nom de quoi quand ont sait que dans le passé les plus sanguinaire de la religion que vous pronnez était l’église judéo chrétienne de Rome qui a imposer une façon de penser la foie sans respecter le libre arbitre de chacun.
    Alors respecter ce slogan dit par un certain Jésus « Aimer vous les uns les autres, car celui ci n’a jamais dit qu’il était Dieu, c’est un certain Paul de Tarse qui à créer votre religion et qui a imposer créer votre religion.
     » Si vous voulez le repos croyez aveuglément, si vous voulez la vérité cherchez et souffrez.
    alors soyez un peu plus circonspect quand vous parlez de quelque chose que vous ne connaissez pas!!!!!!!!!!!

  9. breizh,

    Archaique ? Lesquels de nous deux l’est ? Vous n’arrivez pas a discerner un musulman d’un chrétien parce que vous lisez en diagonale et vous tirez très vite mais à côté !
    Aladin est musulman, il suffisait d’allez sur mon site pour le constater.

  10. Quand on crois aux fables, aux mythes et aux religions créer par les hommes tout simplement parce qu’ils ont peur de la mort et de l’inconnu c’est que l’on est un illuminé.
    Que vous vous appeliez Aladin ou autres noms de quelques fable, ne vous donne pas le droit de mettre en question les idées des autres même si elles ne vous plaisent pas.
    Je me repette et je confirme vous êtes archaïque et heureusement que la plus-pars des Franc – Macons sont chrétiens. Je pense qu’ils ne croient surtout pas en l’église catholique et romaine qui n’est autres qu une S A R Illimité qui aime le pouvoir..
    Si vous pensez qu’il existe des pêchés Capitaux, l’église pratique allégrement le pêché d’orgueil en se prétendant le lien entre Dieu et les hommes.

  11. @Breizh

    On ne juge pas sur la réalité spirituelle, mais sur les RÉSULTATS produits par les différents héritages spirituels ou philosophiques.

    Christianisme: la civilisation la plus riche en patrimoine et la plus efficace en termes de création de société. (aucun orgueil, simplement la constatation d’une réalité…)

    FM: des dégats humains parmi les plus grands de toute l’Histoire.

    On reconnait l’arbre à ses fruits

  12. Je ne défends pas l’église catholique, elle n’a pas besoin d’un musulman pour cela, mais je pense qu’elle a le mérite d’avoir un organigramme transparent. Toute la planète connait le Vatican et le Pape. Par contre, je mets au défi la plupart des FM de donner les noms de ses hauts responsables du 33ème degré et surtout le patron en chef.

    l’histoire de la franc-maçonnerie mérite d’être mieux connue, surtout par ceux qui s’en réclament :http://www.se-chercher.com/categorie-11287834.html

  13. Pour ce qui doute des sentiments et de la foi des F. M en un créateur nommé Énergie Universelle ou Grand Architecte De L’univers ils n’ont qu’a demandé leur admission à une obédience Maçonnique ( GLDF, GLNDF, GLFF) et ils seront agréablement surpris.
    Les religions créer par l’homme sont toujours QUE DES CRÉATIONS donc sujettes à caution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.