Curiosité – Le Jobbik (Hongrie) en revient aux runes

Csanád Szegedi est député européen du Jobbik (puissant mouvement nationaliste et chrétien hongrois, dont nous vous parlons de temps en temps). En 2010, il a lancé un programme afin d’inscrire les noms des villes hongroises en anciennes runes hongroises. Gyöngyöshalász a été la première municipalité a placer les inscriptions. D’autres ont suivi.

Les runes hongroises proviennent vraisemblablement de l’écriture turkmène et ont été utilisées jusqu’en 1850 dans certaines zones de Hongrie et de Transylvanie (actuellement Roumanie). Elles étaient l’écriture la plus répandue du hongrois jusqu’au Xe siècle ; le roi saint Étienne Ier imposa par la suite l’alphabet latin.

Sur la photo : le maire de Gyöngyöshalász et le Président du Jobbik Gabor Vona.

Source

4 commentaires concernant l'article “Curiosité – Le Jobbik (Hongrie) en revient aux runes”

  1. Pourquoi curiosité?
    C’est plutôt pas mal non?
    C’est comme France avec les panneaux des villes écrits en langue régionales.

  2. Oui, l’info en soi n’est justement pas extraordinaire ;
    ce qui est original, ce sont les runes, qui peuvent être pour nous un sujet de curiosité.

  3. Tant qu’ils ne touchent pas a la sainte Transylvanie roumaine, pas de problème. Mais ces gens la veulent la grande Hongrie….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.