C’était un 23 mai 1996 : mort en martyr du jeune Eugène Rodionov.

En février 1996, ce jeune soldat russe fut capturé par des rebelles musulmans  de Tchétchénie.

Il fut gardé prisonnier – et probablement torturé – pendant 100 jours.
Le 23 mai, le jour de ses 19 ans, parce qu’il avait encore une fois refusé d’abjurer le christianisme et d’embrasser la religion de Mahomet, il fut décapité au couteau.

Il est souvent considéré comme un saint en Russie.

Source


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :