Bien qu’il ait tué 4 personnes, la « chance pour la France » Fissenou Sacko ne sera pas jugée !

En effet, le pauvre souffrait de problèmes psychologiques aggravés par sa consommation de drogue…
Pour la République, même s’il avait déjà été condamné au moins 4 fois en correctionnelle auparavant, il n’est donc pas responsable d’avoir massacré sauvagement quatre personnes « au hasard » (le hasard dans ces cas-là frappe uniquement les Français, c’est toujours surprenant).

« Fissenou Sacko, 26 ans, ne sera sans donc jamais jugé après avoir tué quatre personnes fin décembre 2016 dans la Drôme et dans le Vaucluse. Le Beauvaisien, qui souffre de psychose, a fait l’objet d’une contre-expertise psychiatrique qui confirme son premier examen : vu son état mental au moment des faits, les médecins pensent qu’il doit être déclaré irresponsable.

Pour l’heure, le dossier n’est pas encore bouclé. «  Nous allons voir avec les familles des victimes si nous allons demander ou pas une autre expertise  », réagit Me Alain Fort, avocat de parties civiles.

Né le 11 décembre 1993, Fissenou Sacko, qui a notamment été scolarisé au lycée Roberval de Breuil-le-Vert (Oise) habitait chez ses parents, dans le quartier Saint-Jean à Beauvais.

Le 25 décembre 2016, il prend le train depuis l’Oise. Il est débarqué d’un TGV en gare de Valence. Sa folie meurtrière va alors commencé. En quelques heures, il tue une dame de 80 ans à Chabeuil, puis, quelques kilomètres plus loin, il retire la vie à un couple de retraité de 75 ans. Peu après, il blesse grièvement le gérant d’un supermarché au couteau, puis tue à coups de pierre une personne de 65 ans. Pour les familles des victimes, les conclusions des expertises sont un coup dur : «  Elles souhaitaient avoir un procès  », commente Me Alain Fort. L’avocat souligne que la psychose chronique schizophrénique, dont souffre le Beauvaisien, a été aggravée par sa consommation quotidienne de drogue. «  Car ce jeune homme s’est volontairement drogué, il savait que cela provoquait chez lui de la violence  », rapporte l’avocat.

Reste que du côté des familles des victimes, on n’en restera pas là. Selon elle, des responsables « devront répondre de leurs erreurs ». Une plainte va être déposée contre l’État. Fissenou Sacko avait été débarqué du TGV parce qu’il avait agressé des passagers. Il avait été interpellé avant d’être hospitalisé dans un hôpital psychiatrique. Il avait quitté l’établissement sans difficulté quelques heures plus tard. »

Lu dans le Courrier Picard

Précisons en outre que cet immigré avait été condamné précédemment à au moins quatre reprises en correctionnelle à Beauvais et Paris pour des faits de violence, rébellion, outrages, détention et trafic de stupéfiants…

Dans combien de temps sera-t-il à nouveau libre pour pouvoir recommencer ?!


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

7 commentaires concernant l'article “Bien qu’il ait tué 4 personnes, la « chance pour la France » Fissenou Sacko ne sera pas jugée !”

  1. « chance pour la France »

    qualificatif imposé par les média pour nous imposer un devoir républicain d’ accueil des barbares.

    ce sont surtout des chances pour la Révolution maçonnique;

    ils sont la chair à canon qui fera le Grand Soir, le super Bataclan soigneusement organisé par les Loges pour anéantir l’ Eglise et la France.

  2. Qu’est ce qu’on attend pour faire justice soi-même et le lyncher ?
    Ah oui j’oubliais dans ce sens il n’y pas pas de troubles psychiatriques qui tiennent , pour le blanc en légitime défense , c’est perpétuité …..

  3. Lorsque j’ai parlé de cet « crevure » à un Drômois, il m’a répondu :
    « c’est exceptionnel « ……….. Ou un « Détail ou une Exception  » Ce sont
    les Mots et les Maux de la France d’Aujourd’hui. Du coup, j’ai renouvelé mon Armurerie. A bon Entendeur.

  4. S’il y a plainte contre l’Etat, en cas de victoire, ce n’est pas de l’argent qu’il faut demander, mais l’emprisonnement des responsables qui ont laissé en connaissance de cause, un psychopathe-assassin libre d’assouvir ses « pulsions » »!!!

  5. Les médecins psychiatres semblent aussi pourris que les juges rouges, toujours à trouver des excuses aux pires crapules. Retour à la peine capitale pour les terroristes et les assassins, et réémigration pour tous les parasites !
    C’est ce que ferait un gouvernement sain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.