Autriche : le gouvernement ferme des mosquées, la Turquie crie au racisme et à ‘islamophobie

Pas un jour ne passe sans que l’on observe une pression croissante des musulmans sur les pays européens. Désormais, un gouvernement légitime ne peut prendre une décision de sécurité publique sans qu’un pays musulman ne se mêle, ne juge ou ne commente la décision.

Le gouvernement autrichien, composé des partis conservateurs ÖVP et d’extrême droite FPÖ, a annoncé vendredi son intention de fermer sept mosquées et d’expulser une quarantaine d’imams dans le cadre de mesures contre l’islam politique et le financement étranger de groupes religieux.


L’Autriche, un pays de 8,8 millions d’habitants, compte environ 600.000 musulmans, la plupart originaires de Turquie.

Dans un communiqué, le gouvernement annonce la fermeture d’une mosquée de Vienne influencée par les « loups gris », un groupe d’extrême droite turc, et de six autres mosquées gérées par un groupe arabo-musulman.
« Ce n’est que le début », a averti le vice-chancelier Heinz-Christian Strache, chef du FPÖ, lors d’une conférence de presse.

A ses côtés, plusieurs ministres ont précisé que jusqu’à 60 imams appartenant à l’ATIB, un groupe musulman proche du gouvernement turc, pourraient être expulsés d’Autriche ou se voir refuser des visas. Mais selon un document gouvernemental, 40 imams sont pour l’instant concernés.

Le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin a déclaré que la décision des autorités autrichiennes s’inscrivait « dans une vague islamophobe, raciste et discriminatoire » en Autriche.

Source

 


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

9 commentaires concernant l'article “Autriche : le gouvernement ferme des mosquées, la Turquie crie au racisme et à ‘islamophobie”

  1. vivement la croisade pour bouter l’ Islam hors de la chrétienté!

    mais ce n’est pas Dingoglio qui la décrétera

  2. Rien de choquant en soi. Il faut virer de toute urgence tous les éléments subversifs. Faisons de même en France, avant une guerre civile en marche. Et « Ce n’est que le début » dit le vice-chancelier, un homme réaliste et courageux. Notre pays doit impérativement agir de la sorte, et surtout en prévision des données migratoires extravagantes qui se profilent, dues à la situation explosive en Italie…

  3. Tous expulsions vive la paix et pu personne va nous controler

  4. Il semblerait, mais n’est-ce qu’une impression ? que 90% des actes délictueux constatés en France (viol, vols, agressions, fraudes etc.) soit le fait le personnes de confession musulmanes. Les expulser ne pourrait qu’améliorer notre sécurité. Mais est-on encore libre d’accueillir chez soi uniquement qui on souhaite ?

  5. Quid du principe de non ingérence dans les affaires d’un État ?
    La Turquie est-elle dispensée de l’application du droit international ?

  6. Quand on prend des mesures pour arrêter le prosélytisme islamique, Ils n’ont que ça à la bouche pour protester « Islamophobe, racisme,  » par contre, persécuter et tuer les chrétiens ça pose pas de problèmes pour eux !

  7. pour répondre au courageux « Anonyme »…l’Empire Ottoman, ou si vous préférez la Turquie a tué combien de chrétiens ? Des centaines de milliers lors de la prise de Constantinople, des millions par la suite avec les Arméniens, les Grecs et autres chrétiens d’Orient..En plus, la Turquie est un pays qui n’est pas à sa place. Elle a conquis et colonisé l’Empire Chrétien d’Orient et occupe toujours ce pays….quand je pense au cinéma de bas étage que font certains parce que la France a créé l’Algérie…….mais ces mêmes crétins ne diront rien à propos de la Turquie et de son dictateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.