Les épurateurs sont toujours déchaînés : les 2 dernières rues « Pétain » menacées

Le Maréchal de France, héros de la première Guerre mondiale qui s’est sacrifié pour la France en 1940 et opéra son redressement temporaire, déchaîne toujours la haine des épurateurs dans l’âme.
Ainsi, le quotidien L’union – L’Ardennais daté du 20 novembre sonne l’hallali contre les 2 dernières « rue Pétain » qui existent en France.
Sous la plume hystérique de Guillaume Lévy, un « reportage » (visible en partie ici) pointe du doigt un petit village des Ardennes : Trembloy lès Carignan. Au grand dam du commissaire politique de service, le maire ainsi que divers habitants affirment ne pas être dérangés, au contraire parfois, par le nom de cette rue qui rend hommage au vainqueur de Verdun.

C’est la France profonde, réelle, qui s’exprime : « cette plaque de rue ne me dérange pas plus que ça » déclare le maire. « C’est la rue du Pétain d’avant la Deuxième guerre. Verdun n’est qu’à 50 kilomètres à vol d’oiseau d’ici. Après, pendant la Guerre de 40, il a fait ce qu’il pensait être bien. Il a peut-être pas eu le choix… ».

Il y a déjà eu cette année la mairie de Gonneville-sur-Mer, contrainte à ôter de ses mûrs le portrait du Maréchal sur injonction du tribunal administratif de Caen (articles), puis celle de Dernancourt (Somme) débaptisant sa « rue Pétain » sur « proposition » du préfet.
Tremblois lès Carignan et Parpeville (Aisne) – pour qui ce funeste préfet de la Somme conseille à son homologue d’intervenir -, sont les deux derniers villages en résistance…
Pour combien de temps ?
2010 aura été une année faste pour les épurateurs. Au détriment de la mémoire… française !

Merci à Sanglier

Autocollants de soutien à Vincent Reynouard

Les autocollants de soutien à l’historien persécuté et emprisonné Vincent Reynouard (père de 8 enfants) sont toujours disponibles ! C’est aussi un moyen de protester contre les ignobles lois liberticides !
4,5 € le lot de 100. Sur chaque paquet vendu 1 euro sera reversé à la famille de V. Reynouard.
Lots achetables en ligne ici, ou par chèque à PP / ASMA,
BP 80308, 75723 Paris Cedex 15.

Anniversaire du premier vol en montgolfière

Une grande invention 100% française.
Le 21 novembre 1783, François Pilâtre de Rozier et le marquis d’Arlandes s’envolent à bord d’un ballon à air chaud.
Ils sont les premiers hommes qui échappent à la pesanteur terrestre.

[+ d’infos ici]

Tension dans la Fraternité Saint Pie X

comme le révèle cet inquiétant communiqué de la direction de la Fraternité Saint Pie X, principale société de prêtres catholiques traditionalistes :

« Le Supérieur général, Mgr Bernard Fellay, a appris par la presse la décision de Mgr Richard Williamson de révoquer, dix jours avant son procès, l’avocat chargé de ses intérêts pour se laisser défendre par un avocat ouvertement lié à la mouvance dite néo-nazie en Allemagne et à certains de ses groupes.
Mgr Fellay a intimé l’ordre formel à Mgr Williamson de revenir sur cette décision et de ne pas se laisser instrumentaliser par des thèses politiques totalement étrangères à sa mission d’évêque catholique au service de la Fraternité Saint-Pie X.
La désobéissance à cet ordre ferait encourir à Mgr Williamson l’exclusion de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X.

Menzingen, le 20 novembre 2010
Abbé Christian Thouvenot, secrétaire général
»

Addendum C-I 21/11/10 01h38 : le nouvel avocat se nomme Wolfram Nahrath.

Capitalo-communisme

« L’ancien député communiste tchèque Josef Vondruska est actuellement jugé dans son pays pour divers actes de torture. Durant l’occupation communiste, il torturait notamment les prisonniers politiques dans le camp de Minkovice où il travaillait. Dès 1992, il s’était reconverti dans démocrate-libérale et était devenu député.

« Je faisais seulement mon travail, un travail qui est nécessaire à l’Etat à n’importe quelle époque. J’ai travaillé de manière honnête et responsable » a-t-il déclaré pour sa défense. Pour abus de pouvoir, il ne risque que dix ans de prison.

Comme aujourd’hui les camps chinois, les camps communistes fonctionnaient à l’Est avec la bénédiction des « démocraties » qui avaient livré la moitié de l’Europe à Staline. Ainsi les lustres de cristal qui étaient fabriqués à Minkovice étaient exportés vers les « démocraties » de l’ouest. »

Source

Traite de Blanches au Kosovo

Les lecteurs de Contre-Info savent déjà que le Kosovo séparé de la Serbie est devenu un micro-Etat refuge de la puissante mafia albanaise, ainsi qu’un protectorat des Etats-Unis et de l’UE. Une situation régulièrement illustrée par l’actualité.
Ainsi vient d’être démantelé un nouveau réseau de proxénétisme.

Huit personnes ont été arrêtées et quatre jeunes filles, dont trois sont âgées de 15 et 16 ans.

Source

Le Congo chez Tintin

Par Pieter Kerstens (crédit photo : Club Acacia)

« A l’heure actuelle, l’Europe compte plus de 5 millions d’immigrés clandestins et leur nombre tend à augmenter. » Cette déclaration a été faite à Sotchi (Mer Noire) le 5 octobre dernier, par Nicolaï Patrouchev, le secrétaire du Conseil de Sécurité russe et sur base des données fournies par l’U.E.
Et ce haut responsable de l’administration russe ajoutait : «on s’attend à une augmentation de 350 à 500.000 personne par an » lors de cette réunion des représentants des Conseils de Sécurité de 44 pays. En conclusion de son intervention, Nicolaï Patrouchev insistait : « Il est nécessaire de mettre en place des accords intergouvernementaux sur l’accueil et le rapatriement des immigrés illégaux et de prendre des mesures de prévention conformes ». Source : RIA Novosti.

La Belgique, terre d’accueil, caverne d’Ali Baba ou vache à lait ?

9,1% des habitants du plat pays sont des étrangers, et 1/3 proviennent du Maghreb. Mais depuis 1970 plus de 900.000 ont été naturalisés et tous les ans 40.000 immigrés obtiennent la nationalité belge, ce qui place notre pays au 5ème rang (sur 27) des naturalisations en Europe ! Parmi tous ceux qui deviennent « belge » beaucoup conservent leur nationalité d’origine, ce qui autorise certains abus …

Mais ce qui est scandaleux réside dans le fait que, parmi les dizaines de milliers de dossiers de demandeurs d’asile que reçoit l’Office des Etrangers tous les ans, plus de 80% sont fantaisistes ou farfelus ! Et pendant les mois (ou les années) que dure l’instruction de leur dossier, ces étrangers vivent aux frais de la société et leurs enfants squattent nos écoles alors que souvent les parents vivent de nos subsides… pendant que 1,5 millions de nos compatriotes, eux, survivent avec moins de 800€ par mois ! Stop ou encore ?
Continuer la lecture de « Le Congo chez Tintin »

L’épuration n’est toujours pas terminée : une « rue Pétain » débaptisée.

Thomas Joly indique :

« Le conseil municipal de Dernancourt (80), suite à de minables pressions des autorités préfectorales, a décidé de débaptiser sa rue Pétain afin de satisfaire les délires idéologiques de quelques raclures anti-françaises qui s’érigent en commissaires politiques et historiques. Même une rue baptisée en l’honneur du vainqueur de Verdun, c’était trop pour cette engeance ethnomasochiste.

Bien évidemment, toutes ces belles-âmes, à l’indignation sélective, ne s’émeuvent absolument pas des nombreuses rues Lénine et Staline, criminels communistes abjects, qui existent un peu partout en France ; l’UMPS se joignant même le 18 septembre dernier, dans une démarche oecuménique très révélatrice, à la municipalité communiste de Montécourt-Lizerolles (02) pour inaugurer une place Lénine, le franc-maçon Xavier Bertrand en tête… »

Jérôme Bourbon : « Le Pen veut assassiner RIVAROL! »

Nous vous proposons ci-dessous un long article à paraître dans le prochain Rivarol (tous les vendredis en kiosque) dans lequel Jérôme Bourbon, directeur de l’hebdomadaire, fait le point sur le conflit entre les Le Pen et Rivarol, les remous internes au journal et l’actualité de la campagne de succession du Front national.

« Le 8 novembre nous recevions une citation à comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris à la requête du Front national et de Jean-Marie LePen qui nous demande la coquette somme de 50 000 euros pour diffamation, plus les intérêts, plus les dépens, pour deux phrases écrites dans un article de RIVAROL du 15 octobre intitulé «La tension continue à monter au Front national».
Continuer la lecture de « Jérôme Bourbon : « Le Pen veut assassiner RIVAROL! » »

Choc diplomatique : Marine Le Pen a menacé les partis étrangers dont les cadres soutiendraient Bruno Gollnisch

[exclu Contre-info]
Nous avons appris, de source étrangère, que plusieurs dirigeants de partis qui sont en relation (formelle ou non) avec le Front national ont reçu un message de Marine Le Pen.

Peu de temps avant la tenue de la « fête des Patriotes », grand succès autour de Bruno Gollnisch, la vice-présidente du FN leur a signifié très clairement qu’aucun de leurs cadres ou représentants ne devait manifester une forme de soutien à son rival durant la campagne interne, par exemple en étant présent au cours de ses différents meetings.

Et ce, même à titre individuel.

Faute de quoi, si elle remportait la compétition interne, elle mettrait immédiatement fin à toute « connexion » entre le Front national et les mouvements concernés.

Une menace qui aura choqué, mais pas intimidé, puisque samedi dernier étaient présents à Villepreux, des représentants des partis Jobbik (Hongrie), FPOE (Autriche), PNR (Portugal), etc.

Vie virtuelle, mort réelle

En Corée du Sud, un garçon de 15 a tué sa mère après qu’elle l’a réprimandé parce qu’il passait trop de temps à jouer sur son ordinateur, avant de se donner la mort par pendaison.
Ce pays asiatique, « très connecté », est régulièrement confronté à des faits divers tragiques de ce genre (homme mourant de faim après 5 jours de jeu ininterrompu, parents laissant mourir leur bébé).
Son gouvernement estime à deux millions le nombre de « drogués » à l’internet et aux jeux vidéo.

Source

Messe pour Franco et Jose-Antonio à Paris

On nous prie d’annoncer :
« Vendredi 19 novembre, à 19 h 30, en l’église Saint Nicolas du Chardonnet à Paris (Vème arrondissement, métro Maubert-Mutualité), une Messe de Requiem sera dite, à la demande du Cercle Franco-hispanique, pour le repos de l’âme de Jose-Antonio Primo de Rivera, fondateur de la Phalange espagnole fusillé par les rouges le 20 novembre 1936, et du Général Franco, Chef de l’Etat espagnol, rappelé à Dieu le 20 novembre 1975. »