Aurélien Taché (LREM) : « il n’y a pas un Noir ou un Arabe parmi les maires des cinquante plus grosses villes. Nous devons changer cela »

Aurélien Taché, commissaire politique de la secte macroniste, milite pour accélérer le Grand Remplacement des élus en France. L’intérêt pour lui est double ; tout d’abord clientéliste, il espère récupérer le suffrage des colons africains pour maintenir le grand gourou au sommet. Et d’un point de vue idéologique, il souhaite l’émergence d’une bourgeoisie allogène « républicano-compatible ».

Nouvel Obs via Fdesouche : Aurélien Taché « LREM ne doit pas reproduire les erreurs du passé. Il nous faut des listes vraiment inclusives aux prochaines municipales. Aujourd’hui, il n’y a pas un Noir ou un Arabe parmi les maires des cinquante plus grosses villes. Nous devons changer cela. Cette question de la représentativité est essentielle pour ramener les jeunes dans la démocratie. Je propose aussi qu’on fasse confiance à la banlieue. Des conseils citoyens sans réel pouvoir existent dans les mille trois cents quartiers prioritaires de la politique de la ville. Qu’on leur confie l’utilisation des crédits du ministère chargé de la Ville plutôt que de les laisser à des hauts fonctionnaires qui ne connaissent pas le terrain. La banlieue a presque 60 ans, arrêtons de la prendre pour une enfant ! C’est ce changement de méthode qu’Emmanuel Macron a voulu impulser et qu’il faut concrétiser. »

 


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :