20 millions d’euros par an de subventions pour un certain type de presse en ligne

Un plateau de farceurs cherchant à justifier le détournement de l’argent du contribuable. A noter les liens communautaires entre ces clowns.

source


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

11 commentaires concernant l'article “20 millions d’euros par an de subventions pour un certain type de presse en ligne”

  1. J’ai toujours préconisé la supression du ministère de la culture (inculture et propagande serait un nom plus approprié!)

    Cette scandaleuse gabégie d’argent public est voulue par la Juiverie qui controle la ploutocratie de notre pays.

  2. Rien de nouveau

    Drumont en son temps l’avais dénoncé,

    combien sur se site on ses livres de Drumont ou les on lu ???

    Savez vous qui est Drumont, député de quel ville ?

    Je peux faire les intérros de contrôle…..

  3. Je comprends mieux mon grand père à la tete du ministère de la censure locale et son acharnement contre les forces judéo-maçonnique. Il sont d’un sans gène et d’une mauvaise fois sans limite et disons le il ne produise que de la merde!

  4. Voilà ce que je vous disais, c’est l’Etat qui leur donne cet argent.
    Selon l’importance de la subvention, tout ou partie de ces journalistes sont des assimilés – fonctionnaires.

    Comme Arte, France3, France2, la 5, France Culture, France Info ne suffisent plus a abrutir le citoyen et à à faire de la rétention d’information, on « subventionne » les initiatives privées, qui a terme couleront les sites qui donneront de la bonne information parce qu’ils auront une concurrence qui leur prendra une part du marché.

    Après il y a des gens qui nous blablatent sur l’affreux libéralisme destructeur, ici c’est le contraire du libéralisme.

  5. @viking
    Ca me rappelle le procès Touvier ce genre de question :
    Avez vous lu Drumont, Mgr Delassus ?

  6. L’état pour le peuple c’est l’équivalent de l’intendance pour une armée.
    Est-ce l’intendance qui décide de ce que va faire l’armée ? Est-ce que l’intendance est prioritaire sur l’armée? Est-ce qu’elle commande l’armée ?

    En France c’est l’Etat qui compte, c’est la survie de l’Etat qui l’emporte sur tout autre considération. Tous les ânes du style De Gaule ou Juppé, n’ont que le mot Etat dans la bouche, soutenu par tous ces imbéciles de gauchistes avec leurs : « services publics ». ils ne font en réalité que défendre leurs propres emplois de fonctionnaires.
    Le libéralisme c’est le mal, l’individualisme c’est le mal, évidement parce que dans l’idéologie fasciste, l’individu n’est rien, il n’y a que le collectif qui compte : « tous ensemble, tous ensemble » et que tous ces gens se passent le même mot d’ordre et 7 millions de personnes qui agissent de concert et ont tous les mêmes idées ou à peu près et les mêmes intérêts, ça représente un lobby dont le pouvoir est énorme.

    Les Américains eux, refusent que l’Etat prennent tous les pouvoirs, tout l’argent public, et que des fonctionnaires décident ensuite de combien d’argent on va laisser à celui-là et combien on va donner à celui-ci.

    « L’euro comment s’en débarrasser » de jj Rosa.

    « Quels peuvent alors être les intérêts particuliers des cartels ayant mis en place l’euro ? Le fait qu’ils puissent réunir en une même coalition les responsables politiques de toutes opinions, les hauts fonctionnaires et les grands patrons, nous met sur la voie. Il s’agit des intérêts communs à l’appareil d’état en tant qu’organisation défendant sa propre survie et sa propre expansion d’une part ( pour les politique et les fonctionnaires), et les grandes entreprises de l’autre, (pour les patrons) »

    Ce qui compte avant tout, pour l’UMPS c’est l’état, parce que l’état c’est leur propre pouvoir.
    Au delà des partis politiques, de l’UMP, du PS, ou de leurs successeurs, l’important est que l’idéologie de type fasciste dans le sens : Etat = entité indépendante, aboutissement ultime de l’incarnation de la volonté du peuple.
    L’important c’est donc que cette idéologie perdure car c’est le moyen de domination du peuple par une pseudo élite de hauts fonctionnaires.

  7. 1 milliard d’euro d’aide public à la presse en 2010 mais aucune transparence sur l’attribution de ces fonds. C’est un des rouages de notre ‘démocratie’.

    Les fonds SPEL, d’ou sont distribués les subventions attribuées à médiapart, rue 89, Slate etc sont même critiqués par «…M. Bruno Mettling, inspecteur général des finances chargé d’un rapport sur l’efficacité des aides à la presse, (qui) a déploré que l’on ait ainsi mobilisé une enveloppe considérable de 20 millions d’euros, sans aucune réflexion préalable, ni sur son montant, ni sur son ciblage, l’économie de la presse en ligne présentant la particularité de ne comporter aucune barrière à l’entrée… »
    (http://www.assemblee-nationale.fr/13/budget/plf2011/a2859-tvii.asp)

    Les apparences sont sauves, l’oligarchie s’autocritique, notre ‘démocratie’ fonctionne.

  8. @ Joris bidule

    Vois pas le rapport avec Paul Touvier

    T’aurait lu Drumont sa t’aurait ouvert les yeux et le parralléle avec A. soljesnytisne « les juifs et les Russes 2 siècles ensemble  »
    lectures avec crayon pour souligner les parties importante de permets d’avoir un coup d’avance : l’histoire se répète si tu ne le sait pas

    par ton écrit tu montre ta bêtise, ton dressage type chien de pavlov

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.