Les mensonges sur la guerre de Libye sont pires que ceux sur l’Irak

Les mensonges utilisés pour justifier la guerre de l’OTAN contre la Libye ont surpassé tous ceux créés pour justifier l’invasion de l’Irak. Amnesty International et Human rights Watch, toutes deux avaient des observateurs honnêtes au sol pendant des mois après le début de la rébellion dans l’Est de la Libye et tous ont répudié toute accusation majeure utilisée pour justifier la guerre de l’OTAN contre la Libye.

En accord avec l’observateur d’Amnesty International, qui parle couramment l’arabe, il n’y a pas une seule vérification confirmée de viol par les combattants de Kadhafi, même pas un témoignage de médecin qui en aurait connu un. Toutes les histoires de viols de masse sous viagra étaient des fabrications.

Amnesty n’a pas non plus pu vérifier une seule de ces histoires de “mercenaires africains” de Kadhafi et les dires de la télévision satellite internationale de mercenaires africains violant les femmes qui furent utilisés pour répandre la panique dans la population de l’Est de la Libye et la forcer à fuir leurs maisons, ne sont aussi que des fabrications.

Il n’y a aucune confirmation des attaques d’hélicoptères contre les populations civiles, pas plus que de confirmation d’avions gouvernementaux bombardant leur propre peuple, ceci invalide totalement la justification de l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne, que le conseil de sécurité des Nations-Unies a utilisé comme excuse pour déclencher les attaques de l’OTAN contre la Libye.

Après avoir passé trois mois au sol avec les forces rebelles et dans les zones contrôlées par les rebelles, l’enquêteur d’Amnesty n’a pu confirmer que 110 morts à Benghazi, ceci incluant également des supporteurs de Kadhafi.

Seulement 110 morts à Benghazi ? Attendez une minute, on nous avait dit que des milliers avaient trouvé la mort là-bas, 10 000 même. Non, seulement 110 ont perdu leur vie incluant des citoyens pro-gouvernements.

Pas de viols, pas de mercenaires africains, pas d’hélicoptères mitraillant la foule ou de bombardiers et seulement 110 morts avant l’attaque et les bombardements de l’OTAN, chaque raison était un mensonge.

Aujourd’hui, en accord avec les dires du Croissant Rouge libyen, plus de 1 100 civils libyens ont été tués par les bombes de l’OTAN, ceci incluant 400 femmes et enfants. Plus de 6 000 civils libyens ont été blessés, pour certains très grièvement.

En comparaison avec la guerre d’Irak, ce nombre est infime, mais les raisons pour cette guerre contre la Libye n’ont aucune validité.

Saddam Hussein était un tyran, il avait envahi ses voisins dans des guerres qui ont fait un million de morts. Il avait utilisé des armes de destruction massive sous la forme de gaz mortels à la fois sur ses voisins mais aussi contre son propre peuple, tuant des dizaines de milliers. Il était brutal et corrompu et quand les chars américains pénétrèrent en Irak, le peuple irakien refusa de se battre pour lui; il déposa ses armes et simplement rentra chez lui.

La Libye du colonel Kadhafi n’a jamais envahi ses voisins. Kadhafi n’a jamais utilisé d’armes de destruction massive contre quiconque, encore moins contre son propre peuple. En ce qui concerne la brutalité de Kadhafi, dans l’Algérie voisine,l’armée algérienne a combattu une guerre de contre-insurrection pendant plus de dix ans, guerre qui a vue la mort de quelques 200 000 Algériens. Ceci est certainement brutal, et rien de similaire ne s’est jamais passé en Libye.

En Egypte et en Tunisie, les marionnettes de l’occident comme Moubarak et Ben Ali n’avaient quasiment aucun soutien de leur population et certainement très peu ayant la volonté de se battre et mourir pour les défendre.

La majorité du peuple libyen s’est rassemblé derrière le gouvernement libyen et le “guide” Mouammar Kadhafi, avec plus d’un million de personnes ayant manifesté pour leur soutien le 1er Juillet à Tripoli, la capitale de la Libye. Des milliers de jeunes Libyens sont en première ligne combattant les rebelles et malgré les milliers de raids aériens de l’OTAN, d’authentiques journalistes au sol, en Libye occidentale font état de leur grande motivation.

En Egypte, l’explosion populaire qui vît l’armée prendre le pouvoir de Moubarak commença dans les quartiers les plus pauvres du Caire et des autres ville égyptiennes, là où le prix des denrées alimentaires de base comme le pain, le sucre ou l’huile de cuisson était monté en flèche et avait mené à des conditions de malnutrition généralisées.

Dans beaucoup de quartiers pauvre égyptiens, il est plus facile de trouver de l’essence que de l’eau potable à boire. L’aide médicale et l’éducation ne sont que pour ceux qui ont l’argent pour se le permettre. La vie des gens en Tunisie n’est pas bien mieux.

Par contraste, le peuple libyen a la plus grande espérance de vie du monde arabe. Le peuple libyen a le meilleur système de santé publique gratuit du monde arabe. Le peuple libyen a la meilleure éducation gratuite du monde arabe. La plupart des familles libyenne possède leur propre maison et la plupart des familles libyennes ont leur propre automobile. La Libye est bien mieux lotie que ses voisins, ce qui provoque chaque année, une migration de dizaines de milliers de gens des pays voisins de l’Egypte et de la Tunisie vers la Libye, pour gagner l’argent afin de nourrir leur famille chez eux, en faisant le sale travail que les Libyens ne voulaient plus faire.

Quant à savoir comment Kadhafi a géré l’augmentation impressionnante des conditions de vie du peuple libyen malgré des décennies de sanctions du conseil de sécurité de l’ONU contre l’économie libyenne, les observateurs honnêtes doivent constater et admettre que Kadhafi domine de la tête et des épaules tous rois, Sheikh, émirs et autres dictateurs qui dominent le reste du monde arabe.

Alors pourquoi l’OTAN a t’elle déclenché cette guerre contre la Libye?

Dans un premier temps, Kadhafi était sur le point de créer un nouveau système bancaire en Afrique; système qui allait pousser dehors le FMI, la Banque Mondiale et autres business associé des banksters en Afrique. Terminé le système de prêts prédateurs occidental utilisé pour freiner et endommager les économies africaines, au lieu de cela, il y aurait eu une banque d’investissement africaine pesant 42 milliards de dollars et qui aurait été responsable des prêts majeurs à des taux d’intérêt pouvant même être de zéro.

La Libye a financé des projets d’infrastructure majeurs en Afrique qui ont commencés à connecter les économie africaines entre-elles et les aider à s’émanciper de le dépendance perpétuelle d’avec les pays occidentaux concernant les importations. Ici en Erythrée, la nouvelle route qui connecte l’Erythrée et le Soudan n’en est qu’un tout petit exemple.

Ce qui semble avoir définitivement fait pencher la balance en faveur d’une intervention militaire directe de l’occident en Libye fut la demande par Kadhafi que les compagnies pétrolières américaines, qui sont des facteurs économiques de longue date en Libye, devraient commencer à compenser la Libye de quelques dizaines de milliards de dollars pour les dégâts occasionnés à l’économie libyenne par les sanctions de l’ONU imposées à la Libye pour “l’attentat de Lockerbie”, sanctions qui s’étendirent des années 1990 aux années 2000.

Ceci devant l’émergence des preuves établies que la CIA a payé des millions de dollars à des témoins du procès de l’attentat à la bombe de Lockerbie afin que ceux-ci changent leur histoire pour impliquer la Libye.

Ceci fut utilisé comme base d’instauration des sanctions de l’ONU contre la Libye, sanctions qui eurent de graves conséquences économiques pour le pays. Le gouvernement des Etats-Unis a menti et endommagé la Libye; ainsi les compagnies pétrolières états-uniennes devraient commencer à payer plus pour couvrir les dégâts occasionnés par les actions de leur gouvernement.

Pas difficile de voir pourquoi Kadhafi ne pouvait rester en place non ?

Ajoutez à cela le fait que Kadhafi avait clairement signalé qu’il voyait plus le futur du développement économique de la Libye et de l’Afrique avec la Chine et la Russie plutôt qu’avec l’occident, et ce n’était juste qu’une question de temps pour que le plan contingent de la CIA pour renverser le gouvernement libyen ne prenne corps et fut mis à l’ordre du jour.

La guerre de l’OTAN contre la Libye a bien plus à voir avec la guerre de l’OTAN au Kosovo contre la Serbie. Mais on ne peut toujours pas comparer Kadhafi et Saddam et même avec les bien plus petits criminels des gouvernants serbes.

Les mensonges sur la guerre de Libye sont pires que ceux de la guerre d’Irak.

Thomas C. Mountain – Asmara, Eritrea – thomascmountain at yahoo dot com – Thomas C. Mountain est le seul journaliste occidental indépendant dans la corne de l’Afrique; il vit et reporte depuis l’Erythrée depuis 2006. Il fut un membre de la première délégation états-unienne pour la paix en Libye en 1987.

Source

6 commentaires concernant l'article “Les mensonges sur la guerre de Libye sont pires que ceux sur l’Irak”

  1. Le NOM se sert de Kadhafi « l’idiot utile » tout comme autrefois le peu crédible Adolf pour promouvoir à terme la WW3, et faire monter les cours de l’or en paniquant les gens, tout en renflouant les banques ce-faisant, car l’or vendu et stocké par les banques peut très bien n’être que du tungstène recouvert d’or comme à fort Knox, puisque les USA ne peuvent plus trop appuyer sur la planche à billets de $. En gros, cet or est vrtuel et permet de faire « cracher » aux riches le pognon utile à la poursuite de la guerre tout comme Madoff qui finançait de manière occulte le lancement, impossible autrement, via les riches cupides, des 2 guerres du Golfe 1 & 2, le tout sous la bienveillance incroyable de la CIA et de GWB.

  2. Les démons qui guident les dirigeants du NWO ne reculent devant rien. Plus c’est gros, moins ça paraît crédible. Ils gardent donc cet or véritable, et non le virtuel, dans leurs abris gigantesques en Australie ou ailleurs, prévoyant qu’il n’y aura à terme plus personne pour réclamer l’or virtuel ainsi acheté. Entretemps, par un jeu comptable, ils auront provisoirement rééquilibré les banques juste avant la WW3 et provoqueront le crash financier après de manière à ce que les armées engagées ne soient plus payées et qu’on en arrive à l’invasion puis la guerre civile sur notre sol, en sus de pénuries graves, via Kadhafi et le Maghreb vengeur comme indiqué par Nostradamus et bien d’autres Saints dont Charles de Foucauld. Pas beau le plan? Et LIESI, il l’a vu ou s’en rend complice?

  3. Bonjour à toutes et à tous,

    Eh oui, ça commence à se savoir. Jusqu’à présent, il y avait des soupçons, quelques gens isolés qui affichaient ces chiffres, des photos et des preuves, mais c’était moins évient que dans cet article. J’avais cependant trouvé ces infos dans la lettre mensuelle de Karl Streptkoff (orthographe non garantie).

    Ce système, soit le refus de payer des impôts, ou de rembourser des dettes, voire même d’assumer ses erreurs est ancienne, n’est-ce pas ? Récemment, j’ai lu que pendant la dernière guerre mondiale, c’étaient les grands capitalistes américains qui produisaient sur place, en Allemagne, le matériel de guerre des nazis ! En plus, ces usines n’étaient jamais bombardées. Les allemands le savaient, et y débarquaient pour sauver leur peau. Eh bien, après la guerre, quand il s’est agi de payer des dettes de guerre, ces usines n’ont pas fait l’objet d’un examen de leur activité pendant la guerre, et n’ont jamais eu à rembourser quoi que ce soit des dégâts pourtant immenses qu’elles avaient occasionné.

  4. On a beau s,y attendre et s’en douter cela reste impressionant. Tout comme reste impressionante la crédulité du « public » et l’incapacité des officines à faire preuve d,originalité dans les mensonges qu’ils inventent.

    Racak était un réchauffé de Moukden et les histoires de Lybie identiques à celles inventées en Bosnie, Amérique du sud…

  5. Sarko et Juppé sont des complices de ces crimes contre le peuple lybien !Et les gangsters d’al quaida sont cul et chemise avec la racaille CIA/Obama !

  6. @ lombard bernard

    c’est trés juste ton commentaire

    lis « la montée de Hilter, hasards, complaisance, complicité
    de Philippe Renoux, editions Charles Hérissey

    ce livre 5 ans de recherche sur plusieurs continent par un collège d’historie, économiste…. y compris archive CIA, MI6, KGB….

    a vous procurer avant son interdirions tu as les preuves en photcopie a la fin du livre, en gros

    les banksters Juifs de New York ont en premier ruiné la France et l’Angleterre en faisant valser les taux d’intérêt pendant que l’Allemagne était condamné a payé des dommages a 1% d’intérêt, pour la premiére guerre… ensuite ils ont financé parfois a fond perdu les usines Allemande pour produire des Armes, si bien quand les National Sozialiste sont arrivé au pouvoir, il ,’y avait principalement les usines d’armement en état….

    IG farben c’était Rockfeller…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.