Passage illégal de clandestins : deux Français jugés en Angleterre

Christiane Chocat, 51 ans, fonctionnaire et élue d’une petite commune de Seine-et-Marne, et Benjamin, son fils de 20 ans, sont accusés d’avoir transporté seize clandestins vietnamiens de Cherbourg à Portsmouth. Ils doivent s’expliquer aujourd’hui devant la justice britannique. Ils sont en détention provisoire depuis de 1er Octobre 2009.

Cet après-midi-là, dans le port britannique où ils ont été contrôlés, la police aux frontières a découvert seize clandestins vietnamiens dans leur fourgonnette de location. Ils étaient cachés dans une caisse en bois, au milieu de boîtes de nouilles aux crevettes.

Pour les Britanniques, leur culpabilité ne fait aucun doute. D’ailleurs, Benjamin Chocat a annoncé qu’il « plaidera coupable » lors de son procès.

Son père, Georges Chocat, a fait part aux médias de sa stupéfaction. Pour lui, toute cette histoire est due à la fascination que l’Asie exerce sur son fils. Habitant le quartier chinois à Paris, Benjamin Chocat aurait servi de passeur pour la maffia asiatique.
L’aide à l’immigration clandestine est passible d’une peine de prison maximale de quatorze ans en Angleterre.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.