Oslo : 70 % des agresseurs condamnés pour des actes de violence grave sont des immigrés

Dire que les idéologues « progressistes » osent nier l’évidence… A savoir le lien entre l’immigration extra-européenne et les violences graves. Puisque les statistiques ethniques sont interdites en France, justement pour éviter de prouver scientifiquement cette causalité, nous pouvons nous servir des études réalisées dans les pays où il existe encore pour l’heure, un soupçon de liberté. 

Trouvé sur FDS : Les immigrés sont fortement surreprésentés parmi les personnes condamnées par le tribunal de district d’Oslo pour des actes de violence graves.

TV 2 a passé en revue tous les jugements ayant donné lieu à des condamenations pour des actes de violence gravee à Oslo, pendant l’année 2018.

Au total, 140 personnes ont été condamnées au cours de la dernière année.

L’examen de TV 2 montre que 70% des 140 auteurs étaient d’origine immigrée.

En d’autres termes, plus de deux agressions graves sur trois commises à Oslo ont été perpétrés par des immigrés.

Par immigré, on entend les personnes qui ont immigré en Norvège ou qui sont nées en Norvège, mais qui ont un père et une mère nés tous deux à l’étranger.

Bien que le chiffre semble élevé, la chercheuse en violence Ragnhild Bjørnebekk n’est pas surprise. Elle pense que l’une des raisons est que beaucoup de ces gens viennent de cultures où la violence est davantage répandue.

« Ils sont plus vulnérables, ils ont subi plus de traumatismes. Certains d’entre eux sont issus de cultures violentes et la portent avec eux », dit Bjørnebekk.

(…)

TV2.no


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :