Neuf Roms bulgares soupçonnés d’avoir prostitué leurs enfants

Ces quatre hommes et cinq femmes âgés de 33 à 44 ans ont été interpellés mardi par la police judiciaire locale et l’OCRTEH (Office central de la répression de la traite des êtres humains).

Ils devaient être mis en examen pour proxénétisme aggravé et le parquet a requis leur placement en détention, a dit à Reuters la secrétaire générale du parquet, Agnès Auboin.

Ils encourent jusqu’à 15 ans de réclusion et trois millions d’euros d’amende pour les faits commis sur des enfants de moins de 15 ans, et 10 ans de prison et 1,5 million d’euros d’amende lorsqu’ils concernent des mineurs de plus de 15 ans.

« Il ne s’agit pas d’un réseau à proprement parler, les familles agissant de manière indépendante, mais c’est la première affaire de cette ampleur en France », a estimé Agnès Auboin. L’enquête a été ouverte en décembre 2009.

Les faits concerneraient une vingtaine de garçons qui ont déclaré aux enquêteurs s’être prostitués depuis l’âge de 12 ans. Lors des perquisitions les enquêteurs ont trouvé 8.000 euros, alors que les cinq familles n’avaient aucune ressource déclarée.

Le parquet a ordonné le placement en foyers d’accueil pour les enfants.

Source

3 commentaires concernant l'article “Neuf Roms bulgares soupçonnés d’avoir prostitué leurs enfants”

  1. L’intelligentsia parisienne des Frédéric Mitterrand, Bernard-Henri Lévy et compagnie va-t-ele se mobiliser comme elle le fait sans relâche pour leur copain Polanski?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.