Nantes : la voiture du maire, Johanna Rolland, incendiée

Pour le troisième jour consécutif, des violences sont survenues dans plusieurs quartiers nantais dans la nuit de jeudi à vendredi​. Des dégradations qui font suite au décès, mardi soir, d’un jeune homme alors qu’il tentait d’échapper à un contrôle de police.

Si les dégâts semblent un peu moins importants que les nuits précédentes, plusieurs véhicules ont tout de même été incendiés, notamment quartiers Bellevue, Dervallières, Malakoff, Nantes-nord ou Clos-Toreau. A la Bottière, un lycée professionnel a été endommagé par un feu criminel.

Le véhicule de la maire, à Chantenay


A Chantenay, à l’ouest de Nantes, la voiture personnelle de Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, a également été détruite par les flammes peu avant 23 heures, non loin de son domicile affirme Ouest-France. L’édile se trouvait dans un autre quartier nantais au moment du sinistre. Difficile d’affirmer avec certitude, à ce stade, un lien avec les violences urbaines. Une enquête a été ouverte, précise le quotidien breton.

Source : 20minutes


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

6 commentaires concernant l'article “Nantes : la voiture du maire, Johanna Rolland, incendiée”

  1. si les chances pour la France pouvaient s’ occuper prioritairement des politiciens licrasseux qui les ont invités en France !

  2. L’Amère de Nantes saura que sa ville a connu les noyades , et maintenant le feu, pauvre ville de Nantes, livrée à toutes les barbaries nées des prétendus gouvernements. La France est bel et bien Veuve de son Roy assassiné, depuis ce crime rien n’a fonctionné, sauf la phinance cosmopolite avec les guerres mondiales programmées et cause de tant de morts pour rien, sauf , pour nourrir et angraisser les salauds.
    Jeunes Français n’acceptez pas de vous faire tuer pour des causes pourries.

  3. Il est toutà fait discriminatoire et et injuste , que ces élus et la mairede Nantes en particulier soientprivés des richesses inestimables apportées par le vivre ensemble pluriel , citoyen , métissé, raipublicain.Ce qui est bon pour les uns ne doit en aucun cas être mauvais pour d’autres.

  4. Merci, @lelutin, pour ce commentaire ironique et sarcastique… Il semble que les rue de Nantes ne soient plus très sûres dans certains quartiers et plus encore à certaines heures… Quand on n’a rien à se reprocher, on ne fuit pas à la vue d’une lumière bleue clignotante… J’espère que le fonctionnaire de police incriminé ne sera pas inquiété, un voyou a failli tuer l’un de ses collègues, et lui-même a fait son travail. Force doit rester à la loi, quoiqu’il en coûte… Le coût de ces novelles exactions sera, comme à l’habitude, prélevé sur les impôts de bons citoyens. Les Bretons votent traditionnellement à gauche, et ont voté massivement pour le « mini-roi » aux manettes. Fais ton choix, camarade, et pareil pour ton maire, encarté PS…

  5. Merci, @lelutin, pour ce commentaire ironique et sarcastique. Nantes est devenue, devinez grâce (à cause de…) à qui, une ville non-sûre. Le contribuable paiera. Un peuple qui incendie ses propres bibliothèques, crèches, écoles, édifices publics et autres véhicules n’est pas un peuple en colère mais un pays dont le système est à l’agonie. Quand on n’a rien à se reprocher, on ne fuit pas à la vue d’une lumière bleue clignotante… J’espère que le CRS ne sera pas inquiété outre mesure… Force doit rester à la loi, quoiqu’il en coûte… Les Bretons ayant voté massivement pour notre mini-roi, et leur maire socialiste, ils savent donc ce qui va se passer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.