6 commentaires concernant l'article “Le nouveau clip de la prévention routière”

  1. mdr. Je m’attendais à un vrai clip de la sécurité routière lol.

    Bien fait! quelle idée d’aller faire le singe ( haann le méchant raciste) sur la route aussi! lol

  2. On dira que c’est de l’humour douteux…

    Mais bon, l’adage dit « qui s’y frotte s’y pique », et elle est totalement appropriée pour cette situation.

  3. Deuxieme vidéo que je trouve dans vos sections humour,detente ou l’on voit des personnes percutées par des vehicules.

    Quel plaisir éprouvez vous à voir souffrir des tiers?

    Je vous rappelle qu’un conducteur doit toujours rester maitre de son vehicule car la nature nous a donné des jambes et pas quatres roues.

    Mais le genre de ses personnes justifie à lui seul leur diffusion sur votre site et justifie à vos yeux les titres ironiques.

    Honteux.

  4. Le fascisme (en italien fascismo) est un mouvement politique d’origine italienne apparu en 1919. Ce terme, très utilisé, a par la suite pris un sens beaucoup plus large. Le terme même vient du mot « fascio » (« faisceau ») désignant le rassemblement des fusils au repos ou l’attribut du licteur dans la Rome antique1. Il est nécessaire de cerner ses différents niveaux d’acception.
    Au sens strict, le terme désigne le mouvement politique fondé par Benito Mussolini, ainsi que le régime qui était en vigueur sous la monarchie italienne quand Mussolini était au pouvoir, de 1922 à 1945. Adversaire de la démocratie, du parlementarisme, de l’individualisme, de la société libérale héritée du 19ème siècle, du capitalisme et de la liberté économique23, du socialisme4 et du marxisme, le fascisme mussolinien est autoritaire, nationaliste, a recourt à la violence et ne croit pas en l’égalité des hommes. Ce sens strict est notamment utilisé par les historiens de l’Italie.
    Au sens large, le terme fascisme a pris un sens générique. Il s’est étendu à tout mouvement politique s’appuyant sur un pouvoir fort, les métiers organisés en corporations, l’exaltation du sentiment nationaliste, le rejet des institutions démocratiques et libérales, la répression de l’opposition et un contrôle politique extensif de la société civile. Le nazisme s’est en partie inspiré du fascisme.
    Dans son acception la plus large, le terme est employé pour disqualifier l’ennemi politique. Cette acception a été employée par les Soviétiques durant la guerre froide, dans le cadre de la « tactique du salami »5. Dans la discussion politique contemporaine, le terme fasciste continue d’être employé comme une injure. Cependant, le fascisme est encore revendiqué par certaines mouvances d’extrême droite (les néofascistes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.