Le ministre pakistanais des minorités religieuses assassiné

Le ministre pakistanais des minorités religieuses, le chrétien Shahbaz Bhatti, a été assassiné à Islamabad par des hommes armés qui ont tiré sur sa voiture.

Le Figaro précise : « Ce meurtre survient en pleine controverse dans ce pays musulman sur des velléités d’amendement d’une loi prévoyant la peine de mort en cas de blasphème et l’assassinat début janvier d’un gouverneur qui avait pris la défense d’une chrétienne condamnée à la peine capitale pour avoir « insulté » le prophète Mahomet. »

6 commentaires concernant l'article “Le ministre pakistanais des minorités religieuses assassiné”

  1. Pays qui va s’autodétruire et sombrer dans la guerre civile. Les hindous ont déjà presque tous quitté le pays ou partent se concentrer dans le Sindh, (ils étaient 10% de la population au moment de la partition du pays, 1,3% actuellement), les chrétiens font de même, laissant les chiites, sunnites et ahmadis s’entretuer en compagnie des séparatistes baloutches. Ce qui est inquiétant c’est de savoir qui risque de mettre la main sur l’armement nucléaire…et si les voisins Iraniens et Indien vont assister en spectateurs.

  2. J’ai vu qu’ils lapidaient les bébés qui été nés d’une union illégitime. Ces gens là sont juste monstrueux! Comment qu’on faire peut ça!

  3. Ils violent les bébés baptisés et brûlent vifs les vieillards entre autres. Mais qu’est ce qui a bien pu les rendre aussi méchants? On nous dit que ce n’est pas le coran, livre de paix et d’amour, mais puisqu’ils ne lisent rien d’autre, je me pose des questions!

  4. Une façon bien musulmane de régler le problème des minorités religieuses.

    Pas forcément si efficace, mais depuis le temps que ça dure, et sur une échelle très large.

    Mais « on » va encore nous dire que c,est de la manipulation blablabla….Les Mahos peuvent effectivement¸^etre aujourdhui en partie manipulés ou instrumentalisés comme en Bosnie, mais 13 siècles d’Histoire montrent qu’ils n’ont pas besoin de ça pour être naturellement antiChrétiens.

    Pour ceux qui vont encore nous dire que ce sont des cas marginaux, il faut dire que ce sont des cas marginaux à très grande échelle. L’Islam n’a jamais connu que ces « cas marginaux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.