Le gouvernement défend la rémunération colossale du franc-maçon Henri Proglio

Le nouveau PDG d’EDF, Henri Proglio va toucher une double rémunération qui s’élève au total à 2,05 millions d’euros.  450 000 euros de Veolia dont il était président auparavant et 1,6 million d’EDF. Ce chiffre a été confirmé par le ministère de l’Économie.
Pourtant le 5 novembre dernier, la ministre de l’Économie avait assuré aux sénateurs que le nouveau patron d’EDF ne cumulerait pas les rémunérations et qu’il ne percevrait que celle de l’entreprise publique.

Il faut croire que certains réseaux ont plus de pouvoir que Mme Christine Lagarde. En septembre dernier, le magazine économique Challenge avait mis le portrait d’Henri Proglio à sa une pour illustrer un dossier sur « Les Franc-maçons dans le business ».

Finalement, Patrick Devedjian, ministre de la Relance, Luc Chatel, porte-parole du gouvernement, Éric Woerth, ministre du Budget et même Christine Lagarde, ministre de l’Économie, ont multiplié mercredi les déclarations pour défendre cette honteuse rémunération annuelle.

Pour mémoire voici ce que ce monsieur déclarait au journal L’Expansion en novembre 2002  à propos de sa jeunesse : « A cette époque-là, je fréquentais l’extrême-droite au sein du groupe Occident, d’où viennent les très respectables Longuet, Madelin, et Devedjian…On m’a reproché aussi d’avoir côtoyé Mégret, Blot et Le Gallou, mais c’était quand ils étaient encore au RPR. »

1 commentaire concernant l'article “Le gouvernement défend la rémunération colossale du franc-maçon Henri Proglio”

  1. les francs-macs qui continuent à se « gaver » sur notre dos ! de toute façon tout le monde sait (sauf les novices) qu’EDF, Veolia, Vinci, SDEI, Lyonnaise des Eaux etc …….. sont des sociétés franc-maçonniques !! jugeons et nettoyons ce fléau avec les judéo marxistes !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.