La nouvelle ânerie de Bernard-Henri Lévy

Il y a un an, Bernard-Henri Lévy se couvrait de ridicule en citant un auteur fictif, inventé de toute pièce par un journaliste du Canard enchaîné. Cette fois, le « philsophe milliardaire » évoque un personnage bien réel – mais il se trompe encore !

Dans sa chronique du Point , « BHL » dénonce le site Internet Riposte laïque, et stigmatise « ce nouveau rapprochement rouge-brun qui voit les crânes rasés du Bloc identitaire fricoter, sur le dos des musulmans de France, avec tel ancien du Monde diplo, Bernard Cassen. »

Le chroniqueur sioniste multimédias gagnerait à mieux ranger ses fiches (de police). En effet, l’animateur de Riposte laïque se nomme Pierre Cassen. Pierre, pas Bernard. Ancien directeur général du Monde diplomatique, Bernard Cassen n’est lié ni de près ni de loin à Riposte laïque.

Bernard-Henri Lévy préside le conseil de surveillance d’Arte, il est membre du conseil de surveillance du Monde, il est actionnaire de Libération, il dispose d’une chronique hebdomadaire dans Le Point. Et la célébration du vingtième anniversaire de sa revue, La Règle du Jeu, que presque personne ne lit, a néanmoins donné lieu à une réception extravagante à laquelle ont accouru la plupart des responsables des grands médias. La dégradation du crédit de la presse est-elle tout à fait étrangère à la surface médiatique qu’occupe, quoi qu’il advienne, quoi qu’elle fasse, une personnalité au crédit à ce point frelaté ?

Par ailleurs, informé du procès en diffamation qui le menace, Bernard-Henri Lévy vient de faire modifier le texte en ligne de sa chronique. La version originale figure néanmoins dans les centaines de milliers de numéros imprimés du Point, lesquels, en raison des fêtes de fin d’année, seront exceptionnellement mis en vente pendant deux semaines – à moins que la direction de cet hebdomadaire n’ait la sagesse de les faire pilonner…

Les termes du rectificatif mis en ligne sur le site du Point sont révélateurs de la goujaterie intellectuelle de « l’homme qui ne s’est jamais trompé ». Après avoir associé Bernard Cassen et Le Monde diplomatique à un « groupuscule néonazi qui s’était rendu célèbre, le 14 juillet 2002, en tentant d’assassiner Jacques Chirac et qui s’est allié, pour l’occasion, à un quarteron d’anciens trotskistes rassemblés sous la bannière du site Internet Riposte laïque », « BHL » juge inutile de présenter la moindre excuse à la personne et au journal qu’il a diffamés.

BHL : le panache à l’état pur !

8 commentaires concernant l'article “La nouvelle ânerie de Bernard-Henri Lévy”

  1. @Tchetnik :

    Devine !? Là où un goy aurait rejoint depuis longtemps les poubelles du PAF, Levy est plus que jamais couvert de dignités et d’honneurs … Tu n’as pas une petite idée ? Je te mets sur la piste, quelle secte dirige sans partage les merdias dits « français » ?

  2. @Charlemagne

    Non, ça j,avais bien compris, mais comment se fait-il que tant de gogos croient encore en ce douteux personnage?

    Un peu comme ces gens qui s’obstinent àcroire « Le Monde » comme parole d’Évangile en dépit des nombreux mensonges avérés de ce torchon de luxe.

  3. BHL a tout compris : http://www.lorgane.com/BHL-A-TOUT-COMPRIS_a1009.html

    Je pense qu’il faudrait établir une liste de tout ce qui a à repprocher à Bernard-Henri : révisionnisme en ce qui concerne les massacres de Palestiniens, plaggiat dans un livre publié l’année dernière, mensonge à propos de la guerre Russie-Géorgie (2008, etc… BHL ne doit plus pouvoir se montrer en public sans mourrir de honte.
    Le problème, c’est que les français ont la mémoire courte, il faut donc constamment la leur rafraîchir…

  4. Roman Polanski cité dans une affaire de meurtre

    14/12/10

    Nouveaux problèmes judiciaires pour Roman Polanski. Le réalisateur franco-polonais est impliqué dans une affaire de meurtre.
    Selon TMZ, le cinéaste a été interrogé après qu’une ancienne playmate a assassiné son mari en octobre dernier. D’après l’enquête, l’arme qui a servi à l’homicide aurait été offerte à l’ancienne bimbo par Roman Polanski en personne.

    Le « cadeau » lui aurait été fait il y a 31 ans de cela. Angela Dorian, la playmate en question, était une très bonne amie de Sharon Tate, la femme de Roman Polanski assassinée par Charles Manson. La veille du meurtre de Sharon, les deux femmes avaient d’ailleurs passé la soirée ensemble.

    Après avoir perdu sa femme, Roman Polanski, inquiet pour la vie de l’amie de celle-ci lui avait donc donné une arme pour se protéger. Trente et un plus tard, c’est avec ce fusil qu’elle a tiré à deux reprises dans le dos de son mari.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1527/People/article/detail/1195373/2010/12/14/Roamn-Polanski-cite-dans-une-affaire-de-meurtre.dhtml

  5. BHL a tout compris : http://www.lorgane.com/BHL-A-TOUT-COMPRIS_a1009.html Je pense qu’il faudrait établir une liste de tout ce qui a à repprocher à Bernard-Henri : révisionnisme en ce qui concerne les massacres de Palestiniens, plaggiat dans un livre publié l’année dernière, mensonge à propos de la guerre Russie-Géorgie (2008, etc… BHL ne doit plus pouvoir se montrer en public sans mourrir de honte. Le problème, c’est que les français ont la mémoire courte, il faut donc constamment la leur rafraîchir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.