France 2018 : les créations d’emploi ont été divisées par 3 en 2018

Lorsque l’année 2019 révélera de mauvais chiffres pour l’emploi, les Gilets jaunes joueront probablement le rôle de bouc émissaire. A noter qu’avec le relèvement des plafonds du chiffre d’affaire des autoentrepreneurs et le rapprochement du régime des indépendants (SSI ex RSI) avec celui des salariés (Sécurité Sociale), la volonté du gouvernement est de détourner les Français du salariat pour l’entrepreneuriat (voir du salariat déguisé).

Trouvé sur RTL : Ce sont des chiffres qui sont passés inaperçus mais qui sont importants : les créations d’emploi ont été divisés par 3 en 2018. L’économie française a finalement créé qu’un peu plus de 100.000 emplois salariés en 12 mois, une misère comparée aux 300.000 nouveaux postes qui avaient été créés en 2017.

Ces chiffres mettent à mal la promesse d’une baisse du chômage à 7% par Emmanuel Macron. Ce bilan de l’Insee confirme les estimations des études de la Sécurité sociale sur le coup d’arrêt des recrutements au dernier trimestre sous l’effet notamment du mouvement des « gilets jaunes ». Une baisse d’autant plus impressionnante que la création de postes reculent à peu près dans tous les secteurs : agriculture, construction et industrie.

Cela augure donc d’une mauvaise année pour le chômage. L’intérim marque un repli (-3,6%), et cela n’est pas bon signe. Cet indicateur donne la tendance du marché du travail à moyen terme. Par ailleurs, les analyses des experts, notamment celle de Jean Tyrol, prix Nobel d’économie, sont moroses : les perspectives de recrutement des DRH sont actuellement faibles ; celles sur la croissance nationale, seul moteur de la création d’emploi, sont sérieusement revues à la baisse (1,3% au mieux) ; et il n’y aura pas de relais en zone euro ou à l’international.

 


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :