Claude Lanzmann interrogé pour harcèlement sexuel en Israël

Claude Lanzmann, le réalisateur sioniste des films « Pourquoi Israël », « Shoah » et « Tsahal » a été arrêté puis interrogé hier à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv pour harcèlement sexuel sur une employée de sécurité. Selon Le Figaro alors qu’il venait de passer les contrôles de sécurité avant d’embarquer dans un avion pour la France, il aurait saisie par surprise et embrassée contre son gré une employée de l’aéroport. L’employée s’est plainte auprès de ses supérieurs, et le réalisateur français a été entendu par la sécurité de l’aéroport avant d’être finalement relâché et autorisé à prendre son avion.


Alors qu’il a été quasiment pris sur le fait, le réalisateur est relâché. Gracié pour service rendu à la nation?

6 commentaires concernant l'article “Claude Lanzmann interrogé pour harcèlement sexuel en Israël”

  1. ces histoires d’agresseurs de femmes entre deux avions , ca devient d’une banalité consternante , chez les rupins qui se croient tout permis puisqu’on les relachent sous prétexte qu’ils sont riches et affiliés au lobby qui n’existe pas .Ah , cette égalité dont ces hypocrites nous font la propagande ne s’applique pas au pseudo-peuple « élu » qui serait supérieur et donc de droit coutumier tacite de violer et tuer dès qu’ils en ont la lubie ,sous prétexte de justification shoatique , qui plus est ?

  2. En tout cas il harcèle la France et le monde avec son film somnifère, long comme un jour sans pain et plein d’incohérences , que la loi, harcelée par sa communauté , m’interdit de citer.

  3. – Encore un dégat colatéral du à la circoncision….C’est très fréquent, la bible en est remplie: BOOZ…ABRAHAM…DAVID…LOTH…

  4. « L’inceste,une maladie répandue chez les Juifs. »

    C’est vrai qu’il y a beaucoup de cas.
    Par exemple, il y a deux jours, Mallaury Nataf a déclaré avoir eu une relation quasi incestueuse avec son père.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.