Chronique de la christianophobie – 12/04/2010

«L’athéisme en France est une religion et l’anticléricalisme une église.» E.Berl

Chers internautes,

Dans beaucoup de pays, les chrétiens sont pourchassés, privés de travail, emprisonnés, torturés, assassinés. Tout est fait pour les forcer à renier leur foi. Les bourreaux ont même parfois recours aux viols collectifs, ce qui est considéré comme une sanction pénale dans certains États. Le simple fait pour un chrétien de posséder une Bible met sa vie en danger. Les premiers martyrs chrétiens ont prouvé l’authenticité du message du Christ en lui offrant leur vie, au sens premier du terme. Jusqu’en 2010, des hommes, des femmes et des enfants du monde entier ont suivi leurs traces. Bien éloignées des impératifs hédonistes de notre société, les victimes d’actes christianophobes sont délaissées par les grands médias.

C’est dans l’indifférence la plus totale que l’on annonce la disparition prochaine des chrétiens de Cisjordanie, massacrés et contraints à l’exil par une population musulmane de plus en plus violente. L’Égypte se distingue également par l’intransigeance de sa population à l’égard des chrétiens. En novembre 2007, 150 habitations chrétiennes y ont été incendiées sous prétexte que l’église du village avait été construite sur une terre islamique. En Égypte toujours, les monastères sont également les cibles d’attaques répétées, comme en témoigne l’attaque du monastère copte d’Abu Fana, à Mallawi, au mois de Mai 2008. Des moines ont été torturés et battus à mort car ils refusaient de se convertir à l’Islam, religion d’amour, de tolérance et de paix comme chacun sait. La barbarie atteint parfois des sommets que nul ne saurait soupçonner. En Arabie Saoudite, en décembre 2008, un membre de la police religieuse s’en est pris à sa sœur, lui reprochant sa récente conversion au christianisme. Apprenant cette nouvelle, il a lapidé la jeune femme, l’a brûlée et lui a coupé la langue avant de la laisser agoniser.

Vous pourriez être tentés de dire que ces faits sont lointains et ne nous concernent finalement que très peu… Rassurez vous, les chrétiens d’Europe et même de France subissent également leur lot de brimades, calomnies et autres violences, qu’elles soient physiques ou morales.

La violence se déchaine même sur les prêtres de l’Église catholique. En plus des atteintes morales que nous connaissons, fruit des mensonges proférés dans les médias notamment, nos curés sont parfois pris à parti et violentés, comme en témoigne l’exemple de Toul en juillet 2009. Des jeunes ont attaqué l’appartement du curé des nuits durant, et après lui avoir promis qu’ils « auraient sa peau » ils sont parvenus à le faire fuir. Il est désormais de coutume de salir le Christ et son message, et pour ce faire certains n’hésitent pas à user de méthodes pour le moins blasphématoires. Une messe de Noël a ainsi été perturbée en Décembre 2006 par une dizaine d’individus, venus uniquement dans le but de montrer leur hostilité envers la foi chrétienne. Certains de ces vandales sont même entrés nus dans la cathédrale, probablement au cas où les fidèles n’auraient pas compris le sens de leur intervention…

Le XXIe siècle a lui aussi ses martyrs chrétiens. Il est de notre devoir de garder cette réalité à l’esprit, que cela plaise ou non à la pensée unique.

Que Dieu vous garde, à la semaine prochaine.

Laurent, pour contre-info.com

1 commentaire concernant l'article “Chronique de la christianophobie – 12/04/2010”

  1. On s’en doutait bien, simplement n’avez-vous lu ou entendu aucune info là dessus dans les réseaux médiatiques « autorisés »?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.