Brutalités policières au Royaume-Uni

Une vidéo montrant des brutalités policières contre une femme de 57 ans a fait surface ce dimanche.

Un policier britannique apparait (à 2 minutes sur la vidéo) comme jetant violemment au sol une femme ayant refusé de se soumettre à un test d’alcoolémie (alors qu’elle passait la nuit dans sa voiture). Celle-ci met de longues minutes à se relever, saignant abondamment au visage.

Source : Daily Mail

6 commentaires concernant l'article “Brutalités policières au Royaume-Uni”

  1. Mouais.

    Peut-être que la pocharde venait de l’insulter et de lui cracher en pleine figure juste avant.

    C’est sûr que l’on aurait préféré voir une racaille paki être traitée de la sorte mais bon, je ne suis pas spécialement indigné.

  2. En l’occurence non. Elle n’est d’ailleurs ni pocharde (le motif de contrôle est simplement qu’elle dormait dans sa voiture), ni insultante.
    Elle est embarquée par les policiers lorsqu’elle refuse de se soumettre à un éthylotest. Sa voiture ne roulait pas, après tout.
    Selon ses dires, elle n’avait jamais eu affaire à la police de toute sa vie.
    Rien ne justifie qu’on brutalise une femme de la sorte. Elle est traînée à travers le commissariat puis jetée à terre, la laissant saignant à flot.
    Le policier en question fait plus d’1m90, tandis que la femme fait moins d’1m60.
    Si rien de cela ne vous indigne, je vous souhaite de connaître le même sort…

  3. « Peut-être que la pocharde venait de l’insulter et de lui cracher en pleine figure juste avant. »

    Légalement, cela ne justifie pas les voies de fait du policier. Celui-ci a donc commis une faute pénale en plus d’avoir sali son insigne et s’être rendu indigne de sa fonction, à moins que l’on en soit rendu à vivre en régime NAZI, ce qui est certainement le rêve du triste botch…

  4. Je rajoute que frapper une femme, outre que c’est pas très honorable, c’est plus facile que de s’en prendre à une « racaille paki ». C’est peut-être la raison pour laquelle ce type frustré s’est défoulé sur plus faible qu’elle. Mais quand il s’agit de s’en prendre à plus fort, il doit être aux abonnés absents, en train de chier dans son froc…

  5. Halte au feu !

    Je ne dis pas que la brutalité ce policier est une acte de bravoure exemplaire, j’estime juste qu’on ne sait pas vraiment tout sur cette interpellation. Et qu’à force de se coltiner toute la lie de la société qui les insulte en permanence, il peut parfois arriver ce type d’incident. Et je doute que le flic ait eu l’intention de lui démolir le portrait en la jetant en cellule.

    Là où la violence policière est bien plus criante et totalement injustifiée, c’est par exemple lors du kiss-in organisé par des sodomites dépravés à Lyon où les CRS ont brutalisé les contre-manifestants.

  6. Remettre une partie d’un pouvoir régalien à des êtres ( humains) faillibles génère forcément des excès.Qui n’a pas réver de posséder un pouvoir sur autrui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.