Bok Van Blerk, le chanteur en vogue en Afrique du Sud

Depuis quelques années, les afrikaners, dont la présence en République sud-africaine est menacée, ont trouvé un porte parole en la personne de Bob van Blerk. Né en 1978, l’artiste talentueux évoque l’âme du peuple Boer, descendant des aventuriers du Grand Trek. En 2006, il interprète « De la Rey ». Le succès est tel qu’il tend à être un deuxième hymne national chez les afrikaners. La dernière production de l’artiste, en 2009, s’intitule « cœur d’afrikaner ».

La communauté afrikaner a bel et bien besoin de chefs, comme le suggère la chanson, lorsqu’on sait que la majorité des Blancs de RSA apportent aujourd’hui leur suffrage à l’Alliance Démocratique, dirigée par l’apatride Helen Zille, dont la famille a fui l’Allemagne dans les années 30.

Si la jeunesse afrikaner de la région du Cap reste majoritairement patriote et entretient une conscience ethnique, elle est en revanche, à l’instar de la jeunesse occidentale, décadente dans le domaine des mœurs et portée à la consommation de la drogue. On comprend aisément que dans ces conditions,le rapport démographique ne puisse qu’évoluer en défaveur des blancs. Il est loin le temps où les familles boers faisaient quinze enfants par femme. Nous ne le répèterons jamais assez: c’est dans les maternités que se joue le destin des hommes blancs.

Jean

3 commentaires concernant l'article “Bok Van Blerk, le chanteur en vogue en Afrique du Sud”

  1. Puisque le site est parfois susceptible concernant les sources, 😉 à mon tour de l’être. 😀

    Je parlais de Bok Van Blerk il y a presque 5 mois au sujet Die Kaplyn, une chanson dédiée aux soldats qui ont défendu la frontière face aux assaillants du Nord.

    http://www.contre-info.com/jacob-zuma-le-president-de-lafrique-du-sud-epouse-une-5eme-femme/comment-page-1#comment-37

    D’ailleurs, on réécoutera avantageusement cette chanson du chanteur afrikaners, et je remets le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.