49 filières d’immigration démantelées… sur combien?

Quarante-neuf filières d’immigration clandestine ont été démantelées pendant le premier trimestre 2010, soit une progression de 75% par rapport au 1er trimestre 2009, a annoncé vendredi le ministre de l’Immigration Eric Besson, dans un communiqué.

M. Besson rappelle que l’objectif est de démanteler « 200 filières d’immigration irrégulière avant la fin de l’année 2010 ».

Cela étant, le ministre réagissait au démantèlement d’une filière d’immigration d’origine afghane à destination de la Suède, dont les principaux organisateurs étaient basés à Paris et en Belgique. L’immigration vers la France n’est donc pas entravée [NDLR].

Qualifiant les filières d’immigration clandestine d’esclavagisme moderne, il indique que « ces filières ont parfois des liens étroits avec le proxénétisme et les trafics d’enfants ». On ignore cependant s’il a évoqué la question en conseil des ministres. Nul doute que le ministre de la Culture aurait un avis à faire partager sur la question.

Source: AFP

François Bon

2 commentaires concernant l'article “49 filières d’immigration démantelées… sur combien?”

  1. Le FN scandé dés ses débuts  » stop à l’immigration » .Les gouvernements successifs n’écoutaient rien, il a fallut attendre le 21 avril 2001 pour que les gouvernements commencent à parler de  » problème de l’immigration » et a démanteler des filières . Nous avons franchi 1 voir plusieurs cap!!! trop tard !! Il n’est plus le temps de « réguler ou limiter » l’immigration , mais bien d’EXPULSER en masse ces millions d’étrangers!

  2. D’accord avec Résistant Gaélique

    Quel gâchis, quand on y repense: en 86, la droite parlementaire, qui avait été élue sur un programme proche de celui du FN sur bien des points, avait prévu de stopper l’immigration et d’expulser massivement (comme on l’a fait avec les Polonais plus tôt au XXè siècle. Seulement, elle fut terrorisée par l’opposition à la loi Devaquet sur les universités et lâcha sur tout.

    Derrière cette opposition, SOS racisme et le trotskyste Julien Dray.

    Aujourd’hui, les gouvernements parlent de problèmes de l’immigration; mais ils ne visent que l’immigration illégale, entre autres pour des raisons de droits de l’homme: ils sont horrifiés par car les conditions de voyage jugées épouvantables – ce qui est exact: des milliers d’immigrés potentiels mourant en route chaque année, principalement par noyade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.